1 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : réservation obligatoire sur la plage "statique" de la Grande-Motte

À la Grande-Motte, il est possible de bronzer, à condition d'avoir réservé à l'avance son emplacement, délimité par des cordes.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Déconfinement : réservation obligatoire sur la plage "statique" de La Grande-Motte Crédit Image : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP | Crédit Média : Patrick Tejero | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrick Tejero édité par Youen Tanguy

Ce jeudi a marqué le début d'un week-end prolongé qui s'annonce très ensoleillé. Et la Grande-Motte (Hérault) est l'une des premières villes françaises à avoir autorisé depuis ce vendredi la "plage statique", c'est à dire où l'on peut rester allongé sur le sable, avec comme seul objectif de profiter du soleil en se laissant bercer par le bruit des vagues. Mais pas question de s'installer n'importe où pour autant. Et il faut réserver.

Cette plage expérimentale est aussi clôturée, quadrillée et surveillée. "Pas de cigarettes, pas de nourriture ou de boisson alcoolisée et il faut respecter le sens de circulation pour éviter de se croiser", explique un homme à l'entrée.

"J'ai eu beaucoup de chance d'y être allée très tôt le matin car en deux heures toutes les places ont été réservées", dit une femme. "Aller se baigner, sécher au soleil, retourner se baigner, c'est la détente totale et on avait hâte", estime un autre homme. 

Vers une généralisation de la "plage statique" ?

"La délimitation c'est bien, car on va vraiment avoir notre espace à nous par rapport aux fois où l'on se marche un peu dessus, explique une femme. Il n'y a que 250 places alors je m'estime chanceuse".

À lire aussi
Le maire de Nice Christian Estrosi, portant un masque le 1 avril 2020 épidémie
Coronavirus : Christian Estrosi propose des tests sérologiques gratuits à ses habitants

"On espère tous que le 2 juin on en aura fini avec cette expérience (...), abonde de son côté Jérome Arnaud, directeur de la station. On est sur une plage en temps de pandémie". 

Si l'épidémie perdure et que cette expérience est concluante, ce principe de plage organisée pourrait se généraliser sur l'ensemble du littoral.

Lire la suite
Coronavirus Confinement Vacances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants