1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Crue de la Seine : le pic pourrait atteindre 6,20 m aujourd'hui
2 min de lecture

Crue de la Seine : le pic pourrait atteindre 6,20 m aujourd'hui

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Le zouave du pont de l'Alma avait les genoux dans l'eau, jeudi 2 juin 2016, alors que la Seine est en crue.
Le zouave du pont de l'Alma avait les genoux dans l'eau, jeudi 2 juin 2016, alors que la Seine est en crue.
Crédit : Markus Schreiber/AP/SIPA
Les auditeurs ont la parole du 03 juin 2016
00:37:13
micros
La rédaction numérique de RTL

La crue de la Seine pourrait atteindre 6,20 m à Paris ce vendredi après-midi, soit un niveau sensiblement égal à celui de la dernière grande crue de 1982, a-t-on appris auprès de la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie. 

"Le niveau (de la Seine) a été revu un peu à la hausse et pourrait atteindre 6,20 m cet après-midi", a indiqué à Jérôme Goellner, le directeur de cet organisme de prévention des crues. La précédente prévision, jeudi, prévoyait un pic à 5,90 m. 

La prévision a été revue à la hausse parce que "la crue de la Marne est plus importante que ce qui était estimé hier (jeudi), parce qu'il a beaucoup plu sur le bassin de la Marne hier. Quand la crue de la Marne et de la Seine arrivent en même temps, ça s'ajoute", a-t-il expliqué. 

Ce niveau "va être stable pendant un certain temps. Ca va redescendre lentement, mais ça descendra beaucoup plus lentement que ça n'est monté", a ajouté Jérôme Goellner. 

À lire aussi

A 10H00 ce matin, la Seine était déjà montée à 5,64 m à Paris Austerlitz, la station de mesure de Vigicrues. Lors de la grande crue de 1982, le fleuve avait atteint 6,15 mètres. 

La rédaction vous recommande

Le Paris Saint-Germain doit-il remplacer Laurent Blanc ?

Le président du Paris SG Nasser Al-Khelaïfi envisage "de gros changements" au sein du club de la capitale, se disant "très déçu" après la "mauvaise saison" écoulée, dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France. 

En dépit d'une année où le PSG a remporté quatre compétitions nationales de football (Trophée des champions, Ligue 1, Coupe de France et Coupe de la Ligue), "je crois qu'on a échoué", assène le président qatari du PSG qui n'a "toujours pas digéré" l'élimination en quart de finale de la Ligue des champions face à Manchester City. 

"On n'a pas atteint notre objectif européen, donc c'est une mauvaise saison", ajoute-t-il en insistant sur "la manière dont ça s'est passé" et en confiant: "Je suis très déçu." 

Parlant du "pire moment de (sa) carrière", Nasser Al-Khelaïfi met en cause l'attitude des joueurs et aussi leur préparation.  

Dans ces conditions, le maintien de l'entraîneur Laurent Blanc, qui a pourtant été prolongé de deux ans en février (jusqu'en juin 2018), est loin d'être acquis si on en croit les paroles du président du PSG. 

"Je le soutiens depuis trois ans. Maintenant il faut penser à ce que nous ferons la saison prochaine pour construire un groupe plus fort au niveau européen. (...) Dois-je changer ma façon de diriger ? Dois-je changer les gens ? Dois-je changer de système ? Dois-je changer de joueurs ? Je réfléchis et de gros changements pourraient arriver" dès cet été, affirme Nasser Al-Khelaïfi qui parle d'un "nouveau cycle". 

Le Paris Saint-Germain doit-il remplacer Laurent Blanc ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Sondage
Le Paris Saint-Germain doit-il remplacer Laurent Blanc ?*
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/