1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Creuse : l'édile se barricade dans sa mairie et provoque la colère des élus
1 min de lecture

Creuse : l'édile se barricade dans sa mairie et provoque la colère des élus

Dans la commune de Chambon-Sainte-Croix, le maire Jacques Dailly vit barricadé dans la mairie qui est aussi sa résidence principale. La situation est très difficile pour les élus.

La mairie de Chambon-Sainte-Croix
La mairie de Chambon-Sainte-Croix
Crédit : Capture d'écran France 3
Creuse : il se barricade dans sa mairie
01:35
Morad Djabari & Capucine Trollion

Depuis quelques moins, la commune de Chambon-Sainte-Croix (77 habitants) située dans la Creuse vit au rythme des coups de sang de son maire, Jacques Dailly. En mai dernier, il avait été mis en indisponibilité pour comportement agressif après avoir insulté et menacé les élus lors d'un conseil municipal.

Jacques Dailly est depuis de retour, mais il s'est barricadé dans sa mairie et donc les choses ne se sont pas complètement arrangées. Il a changé les serrures de sa mairie qui est aussi sa résidence principale. Il est en conflit avec l'ensemble du conseil municipal. 

Âgé de 71 ans, Jacques Dailly gère désormais la commune tout seul. Il est maire, mais aussi le secrétaire de la mairie, il répond donc au standard. "Tous les après-midis c'est ouvert. Au lieu donner les ordres à la secrétaire je me les fais moi-même les ordres, donc je fais le boulot et ça va plus vite", explique-t-il au micro de RTL.

Une philosophie que ne partage pas le premier adjoint, Jean-Jacques Mérigot qui habite en face de la mairie et donc du maire. Mais attention, on ne parle pas ici d'une querelle de clocher, mais plutôt d'une querelle de voisinage. "Même si c'est une querelle de voisinage, de temps en temps, ça peut déraper", décrit-il au micro de RTL. "Nous ce qu'on souhaite c'est que le maire soit démis de ses fonctions tout simplement. Il n'y a plus de secrétaire de mairie, donc il est incapable de sortir la plupart des documents", conclut-il.

À écouter aussi

Une médiation avec le préfet a été engagée sans succès. Jacques Dailly ne souhaite pas lâcher le standard de sa mairie. Seule solution : les élus municipaux aimeraient un décret en Conseil des ministres pour lui faire quitter la mairie.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/