2 min de lecture Coronavirus France

Covid-19 : anxiogènes et catastrophistes, les médias sévèrement jugés par l'opinion

Un sondage publié ce lundi 28 septembre montre que l'opinion des interrogés envers les médias couvrant la crise du coronavirus est défavorable.

Les journalistes sont massés devant Matignon dans l'attente de la nomination d'un nouveau Premier ministre le 3 juillet 2020
Les journalistes sont massés devant Matignon dans l'attente de la nomination d'un nouveau Premier ministre le 3 juillet 2020 Crédit : Julien Fautrat/RTL
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

La couverture médiatique de la pandémie de coronavirus est-elle satisfaisante ? Les Français ne semblent pas avoir une opinion positive de la question. En effet selon une étude récente les personnes interrogées trouvent les médias trop anxiogènes et excessifs. Ils sont 60% à juger la couverture trop importante, indique une étude Viavoice pour les Assises du journalisme et France Télévisions, France Médias Monde, Le Journal du Dimanche et Radio France.

Par ailleurs, les sondés, appelés à choisir jusqu'à trois qualificatifs pour évaluer le traitement global de la crise sanitaire dans les médias, ont répondu à 50% qu'elle était "anxiogène", à 45% "excessive" et à 28% "catastrophiste".

Des adjectifs négatifs en grande majorité. Les commentaires positifs ne mentionnant qu'à 24% que l'information est "utile", concrète à 12% et "constructive, porteuse de solutions" pour 9% des personnes interrogées. 

Concernant la manière dont les médias ont alimenté ou non la peur vis-à-vis de la pandémie de Covid-19, là encore les commentaires ne sont pas amènes. Ainsi, 43% des sondés estiment que les médias ont alimenté la peur, et 32% pensent qu'ils l'ont exploitée pour faire de l'audience. Seuls 13% estiment qu'ils les ont aidés à maîtriser cette peur. Mais il n'y a pas que de mauvaises appréciations.

Le fact-checking bien vu

À lire aussi
Le remdesivir a reçu une autorisation permanente aux Etats-Unis, jeudi 22 octobre Coronavirus France
Coronavirus : qu'est-ce que le remdesivir, antiviral employé contre la Covid-19 ?

Le travail de fact-checking effectué par les médias durant cette crise a été loué. 33% de l'opinion déclare qu'il était "nécessaire" et 16% "utile". Seuls 8% l'ont trouvé inutile et 7% trop important, tandis que 29% auraient souhaité qu'il soit plus important.

Enfin, 37% des sondés estiment que la démarche des médias qui ont essayé de se rapprocher du public durant cette crise était "nécessaire" et 19% qu'elle était "intéressante", contre 24% qui l'ont jugée "démagogique" et 11% "insuffisante".

L'étude a été réalisée en ligne du 4 au 8 septembre, auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française adulte. Elle est publiée en amont des 13e Assises du journalisme, dont une édition spéciale consacrée à l'information au temps de la Covid se déroulera les 1er et 2 octobre à Tours et sur Internet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Épidémie Sondage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants