1 min de lecture Épidémie

Couvre-feu généralisé : "Certains points opérationnels et humains inquiètent", estime un DRH

INVITÉ RTL - Le vice-président de l'Association nationale des DRH, Benoît Serre, appréhende les conséquences d'un couvre-feu à 18h généralisé.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Couvre-feu généralisé : "Certains points opérationnels et humains inquiètent", estime un DRH Crédit Image : ARIS OIKONOMOU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Florise Vaubien

Le Premier ministre précisera ce jeudi 14 janvier les nouvelles restrictions sanitaires alors qu'un couvre-feu à 18h généralisé à l'ensemble du territoire français semble privilégié. Un tel dispositif pourrait provoquer des problèmes logistiques et humains pour les entreprises. Benoît Serre, vice-président de l'Association nationale des DRH, anticipe d'ores et déjà de fortes "perturbations". 

"Nous attendons avec impatience l'annonce des décisions" de l'exécutif. Benoît Serre se dit inquiet sur "certains points opérationnels et humains" et appréhende "une désorganisation importante des entreprises" pour les travailleurs qui "se déplacent sur site". Il rappelle au micro de RTL que plus de 50% des salariés vont chaque jour au travail. En Île-de-France, si un couvre-feu à 18h est instauré, "certains devront partir tôt, vers 16h ou 16h30", en raison du temps de transport. 

D'autres mesures sont également redoutées comme la suppression des cantines dans les écoles, qui pourrait être actée par le gouvernement. Celle-ci entraînerait logiquement la fermeture des restaurants d'entreprises. De plus, cette situation pourrait créer "une forme de désorganisation" pour "certains collaborateurs qui habitent loin du lieu de scolarisation de leurs enfants". Ils devront soit rentrer à la maison, soit payer une nounou, ce qui entraînera des coûts pour ces derniers. 

Enfin, décaler les horaires de travail comporte aussi ses inconvénients. "La force des entreprises, c'est aussi le travail en équipe" et ce type de mesure sanitaire perturberait "le fonctionnement de celles-ci", souligne Benoît Serre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Virus Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants