1 min de lecture Coronavirus

Couvre-feu à 18h : quels sont les départements concernés ?

À partir de ce mardi 12 janvier, vingt-cinq départements sont concernés par l'avancée du couvre-feu à 18 heures.

Un policier qui patrouille pendant le couvre-feu (illustration)
Un policier qui patrouille pendant le couvre-feu (illustration) Crédit : Abdulmonam EASSA / AFP
Florine Boukhelifa Journaliste

Le coronavirus circule toujours dans l'Hexagone. Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran feront un nouveau point sur la situation sanitaire jeudi, lors de la conférence de presse hebdomadaire. D'ici là, deux nouveaux départements sont placés sous couvre-feu avancé, portant leur nombre à vingt-cinq. Dès mardi 12 janvier, tous les habitants de ces zones, principalement dans l'Est du pays, devront être rentrés chez eux à 18 heures.

Les vingt-cinq départements concernés sont : l'Allier, les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, les Ardennes, le Bas-Rhin, les Bouches-du-Rhône, le Cher, la Côte-d'Or, le Doubs, la Drôme, les Hautes-Alpes, le Haut-Rhin, la Haute-Marne, la Haute-Saône, le Jura, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, la Nièvre, la Saône-et-Loir, le Territoire-de-Belfort, le Var, le Vaucluse et les Vosges.
Pour se déplacer au-delà de l'heure limite imposée par ce couvre-feu, les Français concernés devront se munir d'une attestation. Les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros en cas de contrôle. Une récidive dans les quinze jours entraînera une contravention de 200 euros et une deuxième récidive sera considérée comme un délit, punissable de six mois de prison et d'une amende de 3.750 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France Département
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants