1 min de lecture Paris

Coronavirus : un exercice de confinement raté à Paris

La préfecture de police Paris a organisé un exercice de gestion de crise le 28 février dernier prévoyant le confinement de l'intégralité du XVIe arrondissement.

Isabelle Choquet La Revue de Presse Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Coronavirus : un exercice de confinement raté à Paris Crédit Image : Thomas SAMSON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Jérémy Billault

Face au coronavirus, la France est prête. C'est en tout cas ce qu'affirme Emmanuel Macron, et tout le monde a bien envie de le croire. Mais à en croire le Canard enchaîné de ce mercredi 4 mars, ça n'est peut-être pas le cas, ou en tout cas, pas partout. 

Selon l'hebdomadaire, la Préfecture de police de Paris a organisé un exercice de gestion de crise le 28 février dernier. Autour de la table, tous les représentants des différents services publics, de la mairie de Paris, de l'agence régionale de santé (ARS), de la préfecture, de la région, des sapeurs-pompiers, de la SNCF et de la RATP également. 

L'exercice simulait un scénario de confinement de la totalité du XVIe arrondissement, le plus grand de la capitale. Au départ, la Préfecture de police transmet les décisions à ses partenaires, qui les exécutent comme le veut la procédure habituelle. Mais ce jour-là, écrit le Canard enchaîné, les ordres donnés se sont révélés chaotiques, voire inapplicables.

La ville de Paris a par exemple reçu pour consigne de faire évacuer une école qui n'existait pas. Un spécialiste fulmine : "les exercices sur table sont très utiles, car ils permettent d'anticiper une crise telle qu'une crue géante de la Seine, une attaque terroriste ou encore une panne électrique majeure, mais cela ne vaut que s'ils sont bien préparés". 

À lire aussi
Didier Lallement, le 17 novembre 2020 à Paris sécurité
Didier Lallement, un préfet de police très politique et adepte des phrases cinglantes

"Là, lâche-t-il, c'était le bordel, à tel point que la Préfecture de police a dû tout arrêter au bout de 45 minutes". Du jamais vu, parait-il.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Paris Coronavirus Préfecture
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants