1 min de lecture Santé

Coronavirus : un couvre-feu en plus du confinement, qu'est-ce que ça change ?

L'idée d'un couvre-feu à Paris, en plus du confinement, a été évoquée par Gabriel Attal ce mardi matin. Qu'est-ce que cela permettrait et ne permettrait pas ?

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Coronavirus : un couvre-feu en plus du confinement, ça change quoi ? Crédit Image : Abdulmonam EASSA / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier édité par William Vuillez

Faut-il ajouter un couvre-feu au confinement ? C'est ce qu'a annoncé Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement ce mardi matin. Il pourrait s'appliquer à 21 heures à Paris et peut-être en Île-de-France pour limiter encore plus drastiquement les déplacements. Une déclaration démentie dans la foulée par Matignon : "Un couvre-feu n'est absolument pas décidé à ce stade". 

Le porte-parole du gouvernement a sans doute parlé trop vite car rien ne sera décidé ce mardi. "C'est une gaffe", corrige sèchement un proche du président de la République. Matignon a tenté de rattraper le coup, le couvre-feu ne concernerait donc que les commerces qui font de la vente à emporter le soir. 

Mais Gabriel Attal n'a pour autant rien inventé, la question du couvre-feu a bien été évoquée lundi à Matignon, lors d'une réunion avec 10 ministres pour préparer le fameux Conseil de défense sanitaire qui aura lieu mercredi à l'Élysée.

Éviter les fêtes clandestines

Le principal avantage de ce couvre-feu, c'est qu'il permettrait de contrôler beaucoup plus facilement les allées et venues. Plus question de promener son chien ou de faire des courses après 21 heures. L'exécutif veut éviter les fêtes clandestines et les diners en famille. Le gouvernement se rend bien compte qu'il y a une forme d'insouciance notamment à Paris, que les gens ne sont plus prêts à tout sacrifier pour lutter contre le virus.

À lire aussi
droit du travail
Fin du télétravail : mon employeur peut-il me contraindre à revenir ?

L'idée est de prendre une mesure coup de poing pour marquer les esprits et faire comprendre qu'il faut rester chez soi. La mesure de couvre-feu parisien est donc bel et bien sur la table et elle sera à l'ordre du jour mercredi, en Conseil de défense à l'Élysée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Gouvernement Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants