1 min de lecture Justice

États-Unis : un an de prison ferme pour deux fêtes pendant le confinement

VU DANS LA PRESSE - Un homme de 42 ans, qui a organisé deux grandes fêtes chez lui en mars, a écopé d'un an de prison ferme et de 5.000 dollars d'amende.

Un policier américain à Saint-Louis, aux États-Unis (illustration)
Un policier américain à Saint-Louis, aux États-Unis (illustration) Crédit : Michael B. THOMAS / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Un Américain de 42 ans a été condamné à un an de prison ferme et 5.000 dollars (environ 4.200 euros) d'amende pour avoir enfreint les règles du confinement en organisant deux fêtes chez lui pendant cette période.

Les faits ont eu lieu dans le Maryland au mois de mars. Selon CNN, qui rapporte les faits, l'individu a organisé deux soirées avec à chaque fois une cinquantaine d'invités, alors que les rassemblements de plus de 10 personnes étaient interdits.

Le soir du 22 mars, des voisins ont appelé la police qui est allée sur place et a réussi à mettre fin à la fête. Bien que le quadragénaire ait tenté de négocier. Mais cinq jours plus tard, il a récidivé et a refusé de se plier aux forces de l'ordre, qui l'ont alors immédiatement arrêté.

En plus de l'année de prison ferme et de l'amende, cet homme devra aussi se montrer irréprochable pendant trois ans, ce qui correspond à la période de probation sans surveillance à laquelle il devra se plier s'il ne veut pas retourner derrière les barreaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Confinement Coronavirus États-Unis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants