1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : toutes les branches de la Sécu dans le rouge en 2020

À cause de la crise sanitaire, les quatre branches de la sécurité sociale seront déficitaires en 2020. Ce n'était pas arrivé depuis 2012.

Sécurité sociale : une carte vitale (illustration)
Sécurité sociale : une carte vitale (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
photo camille
Camille Sarazin et AFP

La crise du coronavirus a entraîné un déficit record de la Sécu, 52 milliards d'euros au total. Ce qui plonge toutes ses branches dans le rouge cette année, avec en premier lieu l'assurance maladie, selon une synthèse de la Commission des comptes. 

Pour la première fois depuis 2012, les quatre branches de la sécurité sociale seront déficitaires en 2020, plombées par le coronavirus, le confinement et la récession qui en résulte, avec "une contraction brutale des recettes" estimée à 42,8 milliards d'euros.

La branche maladie subira "la dégradation la plus spectaculaire", avec un déficit estimé à 31,1 milliards, aussi creusé par "une forte hausse des charges". Les "mesures exceptionnelles" décidées pendant la crise (achats masques et matériels, primes et heures supplémentaires, arrêts de travail, tests de dépistage...) coûteront en effet "de l'ordre de 12 milliards", en partie compensés par une baisse de 4 milliards des dépenses de soins de ville (médecins libéraux, kinés, dentistes, infirmiers, pharmacies...).

La branche retraite enregistrera pour sa part une perte de 14,9 milliards, essentiellement liée à la "chute des recettes", même si ses comptes avaient déjà basculé dans le rouge l'an dernier, malgré le quasi-gel des pensions. La branche famille, dans le vert depuis deux ans au prix de coups de rabot répétés sur les prestations, plongera également (-3,1 milliards), bien que ses dépenses reculeront encore "légèrement".

À lire aussi
Chèques vacances vacances d'été
Var : 4.000 chèques-vacances de 500 euros offerts pour relancer le tourisme

Même la petite branche "accidents du travail", excédentaire depuis sept ans, n'y échappera pas (-0,7 milliard) en dépit d'une "diminution des sinistres pendant la période de confinement". Enfin, le fonds de solidarité vieillesse (FSV), chroniquement déficitaire, affichera un solde négatif de 2,1 milliards, en raison notamment de la revalorisation du minimum vieillesse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Sécurité sociale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants