1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : quelles sont les régions les moins vaccinées ?
1 min de lecture

Coronavirus : quelles sont les régions les moins vaccinées ?

INVITÉ RTL - Emmanuel Vigneron, géographe de la santé, a établi une carte de France basée sur les chiffres de la vaccination. Il note une fracture de la France, presque coupée en deux.

Une femme se fait vacciner contre la Covid-19
Une femme se fait vacciner contre la Covid-19
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Vaccin : "Une grande fracture entre le Nord, l'Ouest et le Sud-Est", selon un géographe
06:11
L'invité de RTL Soir du 11 août 2021
06:11
Bénédicte Tassart - édité par Camille Guesdon

Comment expliquer les disparités dans les taux de vaccination ? Emmanuel Vigneron, géographe de la santé et enseignant à l'Université de Montpellier, a passé en revue les chiffres de la vaccination et publié une carte de France de la vaccination.

On y trouve un pays presque coupé en deux, avec une couverture vaccinale plus élevée en Bretagne, en Normandie, dans les Hauts-de-France, la Lorraine et l'Alsace, et un taux de vaccination nettement moins élevé dans le grand Sud, des Pyrénées aux Alpes.
Selon le spécialiste, ce n'est pas tout le Sud qui est mal vacciné. Emmanuel Vigneron regrette d'avoir entendu "des personnes faire des interprétations" qui sont "trop simplistes". "Il y a une grande fracture entre le Nord, l'Ouest et le Sud-Est", note-t-il. Au Nord-ouest de cette ligne, "il y a une vaccination soutenue et puis dans le Sud-est, il y a une vaccination beaucoup plus faible", mais dans ces deux blocs, "il y a des zones de sous vaccination et des zones de très bonne vaccination". 

Une fracture sociale

Selon le géographe, "on peut comprendre cette première fracture en remarquant l'existence d'autres fractures, avec une relation centre-périphérie d'abord". Par exemple, en région Paca, il y a plus de vaccination sur le littoral de la Côte d'Azur, entre Marseille et Menton, qu'il n'y en a à l'intérieur des terres. 

"Cette fracture-là se double d'une autre fracture", indique-t-il. En prenant l'exemple de Marseille, la Corniche, c'est-à-dire les arrondissements chics, sont davantage vaccinés que les quartiers Nord de Marseille.

À lire aussi

Il y a donc bien une fracture sociale "entre les riches et les pauvres" sur la question de la vaccination. "Aujourd'hui, cette fracture riches-pauvres, se traduit par une différenciation spatiale dans la répartition des couches sociales", indique le spécialiste, qui explique cela par des raisons historiques.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/