1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : pourquoi la pilule anti-Covid est-elle si peu utilisée ?
1 min de lecture

Coronavirus : pourquoi la pilule anti-Covid est-elle si peu utilisée ?

Près de 500.000 doses de Paxlovid avaient été commandées au laboratoire Pfizer et seulement 3.500 ont été délivrées après deux mois.

L'antiviral Paxlovid de Pfizer.
L'antiviral Paxlovid de Pfizer.
Crédit : AFP PHOTO / Pfizer
Pourquoi la pilule anti-Covid est-elle si peu utilisée ?
00:01:28
Agathe Landais - édité par Étienne Bianchi

Sur le papier, elle avait tout du remède miracle. Mais deux mois après sa mise sur le marché, la pilule anti-Covid peine encore à trouver sa place. Près de 500.000 doses de Paxlovid avaient été commandées au laboratoire Pfizer et seulement 3.500 ont été délivrées après deux mois. Comment expliquer ce blocage ? 

Tout d'abord, ce traitement doit être prescrit à des personnes très âgées, à des patients atteints de diabète, d'obésité, d'hypertension ou de maladies cardiaques. Soit des patients qui prennent souvent des traitements de fond. Traitements qui ne peuvent pas être pris en même temps que le Paxlovid, explique Jean-Paul Hamon, président d'honneur du syndicat des médecins de France. 

"Quand on voit la liste de contre-indications du Paxlovid avec les médicaments, je pense notamment aux antiarythmiques ou aux antipsychotiques, il est recommandé d'arrêter le traitement pendant cinq jours. Or, il y a des médicaments qui sont impossibles à arrêter pendant cinq jours. Ce qui explique que le Paxlovid a été extrêmement peu prescrit" détaille le médecin. 

Problème logistique

Ce traitement se heurte aussi à un autre problème, cette fois logistique. Pour être efficace, il doit être pris cinq jours maximum après le test positif. Or, le temps d'aller s'en faire prescrire et que la pharmacie le reçoive, le délai est souvent dépassé. 

À écouter aussi

Enfin, plus globalement, les médecins estiment que cette pilule arrive un peu après la bataille. Étant donné, notamment, qu'en France, la plupart des personnes à risques sont déjà protégées par la vaccination.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.