1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : les masques sportifs vont-ils permettre la réouverture des salles ?
2 min de lecture

Coronavirus : les masques sportifs vont-ils permettre la réouverture des salles ?

ÉCLAIRAGE - Un premier masque barrière spécialement conçu pour les sportifs sera commercialisé la semaine prochaine. Mais la situation sanitaire ne permet pas la reprise des activités en milieu fermé.

Une salle de sport à Lyon (illustration)
Une salle de sport à Lyon (illustration)
Crédit : Andrew H. Walker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Le premier masque anti-Covid dédié aux sportifs est imminent. La marque française Salomon a annoncé qu'elle allait commercialiser un masque de protection spécialement conçu pour la pratique d'une activité sportive à partir du 15 février. 

Développé avec l'entreprise ardéchoise Chamatex durant près de neuf mois, cet accessoire fabriqué en microfibres promet d'apporter aux sportifs un plus grand confort durant l'effort grâce à des propriétés de respirabilité plus sophistiquées qu'un masque classique tout en assurant la même filtration. 

Deux modèles seront proposés aux amateurs de course à pied à 18 euros l'unité, dont une version hiver dotée d'un cache cou. Chaque modèle sera réutilisable une cinquantaine de fois. 10.000 unités doivent être produites chaque mois par l'entreprise.

Ces masques vont-ils permettre de rouvrir les salles de sport ? Jean-Yves Couput, dirigeant de Salomon, voit dans ce lancement un motif d'espoir. "Si nous nous sommes engagés là-dedans, c'est que nous voulions apporter une lumière au fond du tunnel", a-t-il confié à RTL.  

La norme de l'AFNOR publiée dans les prochains jours

À lire aussi

Avant Noël, le gouvernement avait interdit la pratique sportive en intérieur en fixant comme horizon l'arrivée prochaine de masques sportifs. Le 19 janvier, la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu avait annoncé qu'un masque barrière dédié à la pratique sportive était à l'étude pour autoriser la reprise des activités physiques en milieu fermé.

L'enseigne Decathlon a fait savoir qu'elle travaillait depuis plusieurs mois à la conception d'un accessoire de ce type en lien avec les autorités et des représentants de l'industrie textile. Le produit est toujours dans l'attente d'une validation de l'AFNOR, l'agence française de normalisation. 

La situation sanitaire reste complexe

Joint par RTL, le ministère des Sports assure que la norme de l'AFNOR va être publiée dans les prochains jours. Les fabricants pourront utiliser ce référentiel pour lancer la production des masques sportifs dans les prochaines semaines. Mais la disponibilité de ces masques ne sera pas forcément synonyme de réouverture pour les salles de sport. 

"C'est un outil qui permettra de sécuriser le public lorsque les conditions autoriseront la reprise d'une activité en lieu clos. Mais ce n'est pas un sésame. Il faut que la situation sanitaire s'y prête. L'heure n'est pas à l'assouplissement. Nous faisons de la prospective", explique le ministère.

Le cabinet de la ministre rappelle au passage que le masque lancé par Salomon le 15 février relève de la catégorie 1 et ne peut pas se prévaloir de cette nouvelle norme. Il faudra attendre environ un mois avant de voir arriver dans le commerce les premiers masques sportifs labellisés par l'AFNOR.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/