2 min de lecture Roxana Maracineanu

Coronavirus : ce que l'on sait du masque sportif qui pourrait permettre aux salles de réouvrir

ÉCLAIRAGE - Fermées depuis fin octobre, les salles de sport pourraient rouvrir plus tôt que prévu à la faveur de l'homologation d'un masque qui permettrait de pratiquer une activité physique tout en protégeant du virus.

Une salle de sport à Lyon (illustration)
Une salle de sport à Lyon (illustration) Crédit : Andrew H. Walker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est un motif d'espoir pour les salles de sport fermées depuis l'automne. La ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu a annoncé mardi 19 janvier sur RTL qu'un masque spécialement dédié à la pratique du sport était actuellement à l'étude pour autoriser à nouveau la pratique d'une activité sportive en milieu fermé.

"Le sport est impacté parce qu'on ne peut pas respecter ces distances de sécurité imposées par la crise. Avec ce masque sportif, qu'on est en train de normer, on espère pouvoir rétablir cet équilibre entre le sport, essentiel pour la santé des Français, et ces précautions qu'on doit prendre en raison de la crise", a expliqué la ministre.

Le ministère des Sports espère pouvoir disposer de ces masques au mieux dans un délai d'un mois. Le produit serait prêt mais toujours en attente du feu vert de l'Afnor, l'agence française de normalisation, en vue d'une commercialisation courant mars.

Un masque Decathlon prêt à être homologué

Peu d'informations ont filtré sur sa conception. On sait que l'enseigne Decathlon travaille depuis plusieurs mois à concevoir un masque barrière à usage sportif en lien avec le ministère, l'Afnor, des représentants de l'industrie textile et des sportifs. "L'enjeu majeur de ce produit est de permettre la pratique du sport avec un masque barrière, en apportant au sportif une certaine aisance grâce à un masque respirant et avec les mêmes caractéristiques de filtration", explique l'enseigne dans un communiqué

À lire aussi
vaccin
Ehpad : "Il faut que l'ensemble du personnel se fasse vacciner", dit le Dr Durel

Le produit répond à un cahier des charges précis. Il doit assurer une forte filtration du virus mais aussi une perméabilité suffisante pour permettre aux sportifs de respirer durant l'effort physique ainsi qu'un maintien et un confort suffisants sur le visage. 

Testé dans les salles de sport le mois prochain ?

Raphaël Dubi, responsable développement chez Decathlon qui a pu tester le masque en avant-première, a indiqué à France Info que le produit a une structure qui permet de ne pas l'avoir dans la bouche même en respirant assez fort.

"Ca fait un peu bizarre au début, mais en vrai, on s'habitue très vite et la responsabilité est bonne. Il est conçu avec un tissu qui fait qu'il est extrêmement doux. Il y a plusieurs couches de tissu qui permettent d'obtenir cette filtration avec la perméabilité souhaitée", selon lui.

Decathlon prévoit de communiquer plus de détails sur le produit à la fin du premier trimestre. Le masque pourrait être testé le mois prochain par des fédérations et des salles. On ignore si d'autres enseignes sont impliquées dans des initiatives similaires. Sollicité par RTL, le ministère des Sports n'a pas encore donné suite à nos questions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Roxana Maracineanu Santé Sport
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants