1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : des masques dotés de puces intégrées en France

VU DANS LA PRESSE - Plusieurs entreprises fournissent à leurs salariés des masques en tissus dotés de puces RFID, qui servent à comptabiliser le nombre de lavages afin de respecter les normes fixées.

Un masque de protection N95
Un masque de protection N95 Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Venantia
Venantia Petillault

C'est une nouvelle surprenante. Certains modèles de masques en tissus sont équipés de puces RFID (radio-identification). Cependant, elles ne servent pas à nous pister mais à compter le nombre de lavages afin de respecter les normes fixées par l'Afnor.

En effet, un auditeur de France Inter a interrogé le directeur général de la Santé à ce sujet vendredi 14 août : "Trouvez-vous normal que certains fabricants proposent des masques avec des puces RFID incorporées ? J'ai regardé sur internet le nombre de fabricants avec puce, c'est impressionnant. Il y a même des vidéos qui circulent, des gens qui décortiquent leurs masques. Quel est l'intérêt de ces puces ?", a-t-il lancé à Jérôme Salomon, invité de la matinale. 

"Je peux vous dire que les masques français en tissus sont excellents, j'en porte tous les jours et ils ont un impact bien meilleur sur notre environnement, on peut les laver, les réutiliser. Ils sont fabriqués en France, à proximité de chez vous et n'ont pas de puce intégrée, je peux vous le garantir", a rétorqué le directeur général de la santé.

Des masques à destination des entreprises

En réalité, ces masques dotés de puces existent bel et bien. Sauf que ces puces n'ont aucun objectif de traçage. Elles servent à contrôler le nombre de lavages admis par ces dispositifs de protection, comme l'a expliqué l'entreprise française UBI Solutions à France Inter. 

À lire aussi
Un golden retriever (illustration) Coronavirus États-Unis
Aux États-Unis, un hôpital recrute un chien pour réconforter les soignants

Ces masques sont donc dotés d'une "radio-étiquette" et restent aujourd'hui majoritairement à destination d'entreprises qui les fournissent à leurs employés et préfèrent des modèles en tissus, réutilisables entre 30 et 60 fois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants