2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : comment s'organisent les mariages à l'heure de la pandémie ?

REPORTAGE - Entre doute et espoir les futurs mariés et les professionnels du secteur s'organisent pour sauver la haute saison des mariages.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : comment s'organisent les mariages à l'heure de la pandémie ? Crédit Image : AFP / KENZO TRIBOUILLARD | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Sébastien Rouxel édité par Venantia Petillault

Pour la deuxième année consécutive, organiser une cérémonie en pleine épidémie de Coronavirus est un vrai casse-tête. Limitation du nombre d’invités, protocole sanitaire trop strict, établissements recevant du public fermés… Cela fait beaucoup de contraintes. De nombreuses réceptions ont déjà été reportées à l’année prochaine.

C’est la dernière ligne droite pour Matthieu et Claire – 28 et 29 ans. Plus que deux mois avant le grand jour, ce sera dans le Vexin en Île-de-France. Alors, on s’active pour finaliser les préparatifs, mais plus la date s’approche, plus le doute s’installe… Il faudra peut-être revoir au dernier moment toute l’organisation. Faut-il maintenir le mariage à tout prix ? Reporter la fête ? Petit à petit, le stress prend le pas sur le plaisir d’organiser ce moment si important.

"C’est une vraie crainte et plus on avance, plus on est dans le flou donc c’est stressant." Évidemment, ce ne sont pas les seuls futurs mariés à s’inquiéter. Audrey est organisatrice de mariage, sa première réception cette année, c’est en mai. "Pour l’instant, je leur dis qu’on ne bouge pas avant un mois avant le mariage et s’il y a report, on fait ça."

L'ombre d'une deuxième année blanche plane

Mais pas question d’être pessimiste. Audrey est certaine de pouvoir leur annoncer une bonne nouvelle dans les prochaines semaines… Après tout, quelques mariages ont pu avoir lieu l’été dernier et pourtant, les professionnels du secteur s’inquiètent de plus en plus d’une nouvelle année très compliquée, c’est le cas de Romain Gaulupeau, traiteur en région parisienne. L’an dernier, 40% de son chiffre d’affaires est parti en fumée et il ne voit pourquoi ce serait différent cette année. "Plusieurs couples ont déjà reporté leur mariage cette année. Tout l’enjeu désormais, c’est d’éviter les annulations."

À lire aussi
justice
Nanterre : une juge élabore un faux mariage pour punir son ex infidèle

Une deuxième année blanche, ce serait un vrai coup dur. Romain Gaulupeau espère revoir au plus vite ses serveurs circuler entre les tables, des mariés danser parmi leurs invités, ces musiques, ces rires, cette ambiance de fête. 

On pourrait retrouver ça dès les prochaines semaines si l’on organise des mariages tests. C’est en tout cas l’idée portée par Melissa Humbert-Ferrand, la présidente de l’UPSE, l’Union des professionnels du secteur qui espère – comme tout le secteur – être fixée rapidement pour sauver le plus de mariages possible. En attendant, Matthieu et Claire continuent de préparer leur fête et une chose est sûre – mariage ou pas cette année – ils ne bousculeront pas leurs plans de vie. Et surtout pas celui de fonder bientôt une famille.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Mariage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants