1 min de lecture Confinement

Coronavirus : ces histoires d'amour nées durant le confinement

"On a beaucoup parlé du nombre de divorces qui allait exploser après le confinement, raconte Juliette Dumas, la coach bien être de RTL, samedi 9 mai. Je préfère m'intéresser aux histoires d'amour".

Micro générique Switch 245x300 Une minute qui peut tout changer Juliette Dumas iTunes RSS
>
Coronavirus : ces histoires d'amour nées durant le confinement Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : Juliette Dumas | Durée : | Date : La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Samedi 9 mai, Juliette Dumas, la coach bien être de RTL, vous invite à parler d'amour. "On a beaucoup parlé du nombre de divorces qui allaient exploser après le confinement, raconte-t-elle. Je n'ai pas les chiffres, mais peu importe. Je préfère m'intéresser aux histoires d'amour, mon côté midinette sans doute".

"J'ai lu quelques bonnes nouvelles dans la presse, poursuit-elle. Ces voisins de balcon qui sont tombés amoureux. Ils ont redoublé de loin d'attentions et de stratagèmes. Ces 'Roméo' confinés ont gagné le cœur des 'Juliette', et vice-versa. Bientôt, ils pourront se voir de plus près".

"Du côté de mes proches amis j'ai aussi deux belles histoires à vous raconter. Il y a celle de Marie, qui juste avant le confinement a revu son amoureux de jeunesse. Le coup de foudre a à nouveau frappé, 20 ans après, et ils ont confiné, enfin roucoulé. Quant à Marianne, elle a eu la jolie surprise d'être demandée en mariage par celui qu'elle aime. Sept ans de réflexion et un confinement plus tard, ils vont se marier un jour, ce n'est qu'une histoire de date".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Bien-être Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants