1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : ces départements où le taux d'incidence s'envole
1 min de lecture

Coronavirus : ces départements où le taux d'incidence s'envole

Après plusieurs semaines de baisse de cas, les contaminations au Covid-19 repartent à la hausse en France. Le taux d'incidence s'envole même dans certains départements.

Un professionnel de santé procède à un test de dépistage Covid-19
Un professionnel de santé procède à un test de dépistage Covid-19
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Théo Putavy

Faut-il craindre une septième vague de contaminations au Covid-19 en France ? La question commence à se poser ces derniers jours au vu de l'augmentation des cas positifs sur le territoire. Mercredi 8 juin, 53.802 cas ont été recensés, soit 105,8% de plus que 7 jours plus tôt. Ce chiffre - anormalement élevé - s'explique par les rattrapages des tests du lundi de Pentecôte. Mais, quoi qu'il arrive, le nombre moyen de cas détectés augmente sur une semaine. 23.900 en moyenne contre 18.000 au 1er juin, d'après les chiffres de Santé Publique France

Par conséquent, le taux d'incidence augmente lui aussi. Le 6 juin en France, il s'établissait à 243,9 cas pour 100.000 habitants, soit une augmentation de 10,5% en 7 jours. Dans certains départements, sa hausse est bien au-dessus de la moyenne nationale. La Corrèze est le plus mauvais élève : +60,8% entre le 2 et le 9 juin pour atteindre 283 cas pour 100.000 habitants. Paris connaît la deuxième plus grande hausse avec 38,77% en 7 jours. Puis, suivent les Hauts-de-Seine (+30,23%), le Cher (+28,8%), la Seine-Saint-Denis (+26,28%), l'Aube (+22,64%), le Val-de-Marne (+21,89%) ou encore la Savoie (+20,35%).

Même s'ils augmentent plutôt fortement, les taux d'incidence de ces départements sont bien loin de ceux enregistrés en Martinique (1.851 cas pour 100.000 habitants) ou en Guadeloupe (466 cas pour 100.000 habitants). 

Plusieurs facteurs peuvent expliquer un retour plus ou moins progressif de l'épidémie de coronavirus. D'abord, la baisse du respect des gestes barrières favorise une meilleure circulation du virus. Puis, la propagation des sous-variants BA.4 et BA.5, contre lesquels les Français sont moins immunisés, fait petit à petit grimper les chiffres. Enfin, la majorité des troisièmes doses de vaccin ayant été réalisées il y a déjà plusieurs mois, leurs effets baissent.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.