1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. COP21 : le maire du Bourget déplore les "boulettes" des pouvoirs publics avant le début de la conférence sur le climat
2 min de lecture

COP21 : le maire du Bourget déplore les "boulettes" des pouvoirs publics avant le début de la conférence sur le climat

REPLAY / INVITÉ RTL - La ville dirigée par Vincent Capo-Canellas accueille la grande conférence sur le climat à partir de lundi 30 novembre. L'élu UDI critique les couacs de communication autour de l'usage des transports en commun.

Des mesures de sécurité drastiques ont été appliquées autour du Bourget où se tient la grande conférence sur le climat, au Bourget le 25 novembre 2015
Des mesures de sécurité drastiques ont été appliquées autour du Bourget où se tient la grande conférence sur le climat, au Bourget le 25 novembre 2015
Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
COP21 : le maire du Bourget déplore les "boulettes" des pouvoirs publics avant le début de la conférence sur le climat
00:03:12
Philippe Robuchon & Julien Absalon

Pour assurer la sécurité de la conférence sur le climat (COP21) et de la venue des 150 chefs d'État et de gouvernement, un dispositif exceptionnel a été mis en place en région francilienne. Dans un premier temps, la préfecture de police de Paris a annoncé la fermeture de plusieurs grands axes routiers. Le ministre de l'Intérieur avait alors incité la population à emprunter les transports en commun. Mais vendredi 27 novembre, à deux jours du début de ces restrictions, les autorités ont déconseillé d'utiliser dimanche 29 et lundi 30 ces transports en commun. Une confusion déplorée par le sénateur-maire du Bourget, la ville où se tiendra le grand-rendez vous international.

"Nous cherchons à rattraper un certain nombre de boulettes commises par les pouvoirs publics", constate Vincent Capo-Canellas sur l'antenne de RTL. L'élu UDI estime que cette "succession de micro gaffes" aurait dû être évitée par "politesse" vis-à-vis des habitants. "Lorsqu'on accueille le monde entier, on doit se montrer exemplaire. J'ai dû mal à penser que les mois précédents n'ont pas permis d'avoir un plan de communication", affirme-t-il.

Ce n'est pas la meilleure façon de traiter les Franciliens

Vincent Capo-Canellas

S'il comprend que les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis aient pu faire "évoluer" les plans prévus et que les mesures de sécurité supplémentaires sont "légitimes", le maire du Bourget juge que la préfecture de police aurait dû "donner des informations claires", "penser que chacun avait aussi ses contraintes" et "laisser moins de deux jours aux entreprises pour s'organiser".

"Ceci est assez aberrant. Ce n'est pas la meilleure façon de traiter les Franciliens. Le pouvoir devrait reprendre un peu la main. La préfecture de police est une grande institution, elle est bien pour faire le maintien de l'ordre, elle est moins bonne pour communiquer. Il faut que tout le monde se reprenne. Je voudrais qu'il y ait un rappel à l'ordre et un rappel à la responsabilité", a conclu Vincent Capo-Canellas.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.