3 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : que s'est-il passé ?

ÉCLAIRAGE - Le 13 novembre vers 21h30, plusieurs attentats ont eu lieu, à Paris et au Stade de France. Résumé des événements.

les perquisitions en cours seraient en rapport avec les attentats d'une ampleur sans précédent qui ont fait au moins 120 morts à Paris le 13 novembre.
les perquisitions en cours seraient en rapport avec les attentats d'une ampleur sans précédent qui ont fait au moins 120 morts à Paris le 13 novembre. Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
MorganeGiuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

Une série de fusillades a eu lieu à Paris et en Seine-Saint-Denis, dans la soirée du 13 novembre 2015. En tout, sept endroits ont été visés par des terroristes. À cette heure, 127 morts et 187 blessés, dont 80 dans un état critique, sont à déplorer. On fait le point sur les informations pour l'instant disponibles et sur ce qui va se passer dans les jours à venir. 

Plusieurs lieux attaqués en même temps

Le 13 novembre, à 21h17, une bombe explose au Stade de France, en Seine-Saint-Denis, alors qu'a lieu un match de football entre la France et l'Allemagne. Trois minutes plus tard, deux autres bombes explosent à l'extérieur du stade. Le public a été confiné à l'intérieur du stade pendant plusieurs heures avant d'être évacué. 

À lire aussi
les perquisitions en cours seraient en rapport avec les attentats d'une ampleur sans précédent qui ont fait au moins 120 morts à Paris le 13 novembre. Attentats à Paris
Attentats à Paris : que s'est-il passé ?

Un peu après 21h30, une fusillade se déclenche au niveau du restaurant Le Petit Cambodge, situé près du Canal Saint-Martin, dans le Xe arrondissement de Paris. Presque au même moment, une autre attaque est donnée, au carrefour de la rue de Charonne et de la rue Faidherbe, dans le XIe arrondissement. 

Quelques minutes plus tard, 4 terroristes armés entrent dans la salle du spectacle Le Bataclan, sur le boulevard Voltaire, dans le XIe arrondissement également. Ils tirent sur la foule et prennent plusieurs dizaines de personnes en otage, pendant trois heures. Des tirs ont également lieu boulevard Beaumarchais, situé juste derrière, et avenue de la République. À cette heure, 128 morts, 200 blessés, dont 80 dans un état grave, ont été déclarés.

8 terroristes sont morts, 7 se sont faits exploser

Quatre terroristes sont morts dans la salle du Bataclan, dont trois en actionnant une ceinture d'explosifs. Le dernier a été tué lors de l'assaut des forces de l'ordre. Trois kamikazes sont morts au Stade de France, un autre boulevard Voltaire, selon une source proche de l'enquête.

Pourquoi ces attaques ont-elles eu lieu ?

Selon des témoins qui ont assisté aux différents attentats, les terroristes ont évoqué la présence de l'armée française en Syrie et en Irak, où elle combat l'État Islamique, une organisation religieuse extrémiste et criminelle. Ces attentats seraient donc une volonté de "revanche" de la part des terroristes.


Le 14 novembre, le président de la République François Hollande a confirmé que les attaques ont été commises par l'État Islamique.

L'état d'urgence a été déclaré

Rapidement, des stations de métro ont été fermées à Paris, puis plusieurs lignes de métro et de bus de nuit. À cette heure, de nombreuses stations sont encore inaccessibles au public. Plusieurs lignes de bus sont perturbées. Vous pouvez suivre la situation en direct sur le compte Twitter de la RATP.

François Hollande a déclaré l'état d'urgence sur tout le territoire français. C'est une première en France depuis les émeutes de 2005. Déclarer l'état d'urgence permet de renforcer le pouvoir des préfets de la République. Cela permet, par exemple, de demander la fermeture provisoire des lieux publics, d'interdire des réunions ou la circulation. François Hollande a également annoncé que les frontières de la France sont fermées, pour une durée indéterminée. 

Que va-t-il se passer ?

Impossible de le savoir pour l'instant. L'armée est entrée dans Paris et 1.500 membres des forces de l'ordre ont été appelés pour renforcer la sécurité de la capitale. Le XIe arrondissement est cerné par la police et les riverains doivent montrer des justificatifs de domicile pour pouvoir se déplacer. Les écoles, universités, musées et autres bâtiments publics ont été fermés et les manifestations culturelles ou associatives prévues ce week-end annulées.

ll est probable que des terroristes aient réussi à s'enfuir, mais rien n'a encore été confirmé à ce sujet. Si c'est le cas, leur identité finira par être annoncée par le gouvernement. Les forces de police enquêtent et multiplient les interrogatoires. Le bilan des victimes et blessés n'est pas encore définitif. Si vous êtes sans nouvelles de connaissances ou proches, vous pouvez vous adresser aux forces de l'ordre ou vous renseigner sur les réseaux sociaux

Un deuil national a été annoncé pour les trois jours à venir. Des militaires patrouilleront dans Paris ces prochains jours. Cela signifie que les drapeaux seront baissés sur les bâtiments publics. Des événements culturels et sportifs peuvent aussi être annulés ou reportés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Faits divers Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780512629
Attentats à Paris : que s'est-il passé ?
Attentats à Paris : que s'est-il passé ?
ÉCLAIRAGE - Le 13 novembre vers 21h30, plusieurs attentats ont eu lieu, à Paris et au Stade de France. Résumé des événements.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentats-a-paris-que-s-est-il-passe-7780512629
2015-11-14 13:35:34
http://media.rtl.fr/cache/-8AcVHaAjoquEK4mD5T01A/330v220-2/online/image/2015/1114/7780502025_000-arp4334518.jpg