1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. COP 21 : on s'active sur le chantier
1 min de lecture

COP 21 : on s'active sur le chantier

REPLAY - La COP 21 débute dans trois semaines, mais il reste encore beaucoup à faire pour préparer le site du Bourget qui va accueillir l’événement pendant 15 jours.

Le logo de la COP21
Le logo de la COP21
Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Le chantier se poursuit pour accueillir la COP 21
01:06
Sophie Joussellin & Eléanor Douet

À 3 semaines de la conférence climat à Paris, 60 ministres sont réunis jusqu'à demain dans la capitale. Réunion dans le cadre de la pré-COP avec un objectif : faire avancer les négociations. Certaines questions clé doivent encore être éclaircies - notamment - celle du financement et l'acceptation d'une clause de révision des objectifs tous les 5 ans

Hier, le Ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius accompagné de quelques ministres étrangers a visité le chantier du site du Bourget où se dérouleront les pourparlers. Une véritable fourmilière. Plus de 3.000 ouvriers se relaient 24h sur 24, 7 jours sur 7 sur le chantier. Échafaudages, matériaux en tous genres font office de décor provisoire. Laurent Fabius était plutôt optimiste : "Le plus dur a été fait", a-t-il dit. Mais Pierre-Henri Guignard, secrétaire général de la COP 21 est plus mesuré. "Il reste toutes les finitions, tous les aménagements. Il faut installer des chaises, des micros, 1.000 kilomètres de câbles, le chauffage et l'éclairage."

Sur le chantier, tout doit être recyclable et réutilisable. Il faut également construire français au maximum avec par exemple, du bois de nos forêts pour les salles plénières. "C'est du bois qui vient du Jura et qui sera réutilisé. Et pour chaque arbre qui a été utilisé, un arbre a été replanté", explique Pierre-Henri Guignard. Pendant 15 jours, le site du Bourget sera une ville de 40.000 habitants avec ses tonnes de déchets. "On a implanté directement sur le site une chaîne de tri pour trier 100% des déchets. Tout va être recyclé. C'est à peu près 10 tonnes de déchets par jour qui vont être collectées, dans 550 bacs", détaille Thomas Derichebourg. C'est sa société qui va s'occuper de tout ce tri. 

Le site doit normalement être prêt fin novembre. Ça sera ensuite l'ONU qui le gérera pendant les trois semaines que durent la COP 21.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/