1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Confinement : "Une réorganisation totale", se félicite le président de Légumes de France
1 min de lecture

Confinement : "Une réorganisation totale", se félicite le président de Légumes de France

INVITÉ RTL - Alors que les prix des fruits et légumes ont augmenté ces dernières semaines, Jacques Rouchaussé, président de Légumes de France, souligne l'"adaptation extraordinaire de l'ensemble de la production" pour servir les Français pendant le confinement.

Un étal de fruits et légumes à Montpellier (Illustration).
Un étal de fruits et légumes à Montpellier (Illustration).
Crédit : Pascal GUYOT / AFP
"Une réorganisation totale", se félicite le président de Légumes de France
04:16
Christelle Rebière - édité par Camille Descroix

Les prix s'envolent. +9% en moyenne sur les prix des fruits et légumes, selon 60 millions de consommateurs. C'est même +12% pour le bio. Jacques Rouchaussé, président de Légumes de France, relativise cette augmentation et se félicite de la réorganisation de la production au temps du Covid-19. "Le cycle de production peut donner lieu à certaines variations de prix", explique-t-il.

"C'était début mars. On était en période de début de confinement, on a eu une demande supérieure à l'offre et, effectivement, les prix ont pu légèrement augmenter. Mais j'aimerais relativiser : quand on prend la valeur absolue de nos produits et que l'on rajoute 9%, ce n'est pas une hausse énorme", explique-t-il. "Nos produits sont périssables, non-stockables et météo-sensibles. Le cycle de production peut donner lieu à certaines variations de prix", poursuit-il.

Le gouvernement a d'ailleurs choisi de miser sur le patriotisme alimentaire. "C'est légèrement plus cher que les autres produits puisqu'on n'a pas les mêmes charges sociales. On retrouve la valeur de nos produits français et la proximité. Il y a un changement total au niveau du consommateur", ajoute-t-il.

Du côté des producteurs, il y a aussi des changements. "Il y a une adaptation extraordinaire de l'ensemble de la production. Il y a des drives qui se sont ouverts, des livraisons qui se sont effectuées dans certaines régions pour alimenter le consommateur et lui permettre d'avoir cette diversité que nous avons. Il y a une réorganisation totale : nous nous sommes adaptés pour servir le consommateur", s'est félicité le président de Légumes de France.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/