1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Comment YouTube traque les vidéos de l'État islamique ?
2 min de lecture

Comment YouTube traque les vidéos de l'État islamique ?

DÉCRYPTAGE - C'est par les signalements des internautes que YouTube arrive à bloquer ces vidéos.

Une image d'une vidéo de l'État islamique postée sur Youtube le 23 septembre 2014
Une image d'une vidéo de l'État islamique postée sur Youtube le 23 septembre 2014
Crédit : HO / IS RAQQA / AFP
Fanny Bonjean
Fanny Bonjean

L'image est une partie importante de la communication de l'État islamique (EI). Le groupe diffuse de nombreuses vidéos, des assassinats d'otages aux appels à le rejoindre ou à tuer les "mécréants". Ce mardi 10 mars, encore, l'une d'elles montre un jeune garçon abattre d'une balle dans la tête un Arabe israélien.

Aussi YouTube, plateforme de vidéos en ligne qui compte plus d'un milliard d'utilisateurs, représente un intérêt stratégique dans la diffusion des messages du groupe.

Une vérification a posteriori

Techniquement rien n'empêche l'EI d'y publier une vidéo. YouTube ne peut prévenir la publication d'images choquantes, violentes. L'entreprise a bien des règles qui interdisent la publication de contenus de ce genre.

"Nous n'acceptons pas que des contenus violents ou sanglants soient publiés pour choquer, susciter un intérêt malsain ou porter atteinte au respect des individus. (...) Nous n'approuvons pas les contenus qui tolèrent ou justifient la violence envers une personne ou un groupe en raison de son origine ethnique, sa religion, son handicap, son sexe, son âge, sa nationalité, son statut d'ancien combattant ou son orientation/identité sexuelle, ni les contenus dont l'objectif principal est d'inciter à la haine sur la base de ces critères", stipule son règlement

À lire aussi

La plateforme est aussi tenue de faire respecter la loi qui fixe des limites à la liberté d'expression concernant la diffamation, l'injure, la provocation à la haine ou à la violence, ou encore l'apologie du terrorisme.

Mais la vérification du bon respect de ces règles ne peut se faire qu'a posteriori. Et les véritables sentinelles sont les internautes eux-mêmes. En effet, YouTube ne surveille pas les contenus qui sont postés sur sa plateforme mais traite les signalements qui lui sont envoyés.

Une surveillance par les internautes

Chaque internaute peut avertir YouTube d'un contenu illicite ou tendancieux. Pour cela, il faut cliquer sur l'onglet "... Plus" figurant en-dessous de chaque vidéo, puis sur le bouton "Signaler", renseigné par un drapeau. Une liste apparaît alors avec plusieurs cas de figure : contenu à caractère sexuel, violent ou abject... Il est ainsi possible d'indiquer précisément qu'une vidéo "incite au terrorisme".

Ce sont les internautes qui signalent une vidéo à Youtube
Ce sont les internautes qui signalent une vidéo à Youtube
Crédit :

Ce signalement est envoyé à une équipe dédiée qui travaille 24h/24, 7j/7. YouTube refuse de communiquer sur le nombre de personnes qui la compose et d'alertes qu'elle reçoit. Dès le premier signalement, la vidéo est visionnée et peut être aussitôt retirée. Le compte utilisateur peut également être fermé. Lorsqu'il y a lieu, ce service transmet des informations aux autorités qui peuvent se charger d'enquêter.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/