1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Comment AirBnb veut empêcher les fêtes dans ses locations le soir du Nouvel An
2 min de lecture

Comment AirBnb veut empêcher les fêtes dans ses locations le soir du Nouvel An

La plateforme de location prend de nouvelles mesures pour prévenir l'organisation de fêtes la nuit du 31 décembre. Les soirées et événements sont interdits dans les appartements et maisons loués sur la plateforme depuis fin août.

L'application Airbnb sur smartphone
L'application Airbnb sur smartphone
Benjamin Hue
Benjamin Hue

AirBnb serre à nouveau la vis dans la perspective du réveillon du 31 décembre. La plateforme de location de logements entre particuliers prend de nouvelles mesures pour prévenir l'organisation de fêtes dans les maisons et appartements loués sur sa plateforme, où se sont déplacées une partie des festivités nocturnes depuis la fermeture des bars et des boîtes de nuit dans le cadre des mesures de confinement.


À partir de ce jeudi 3 décembre en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, au Mexique et en Australie, les utilisateurs qui ne disposent pas d'au moins un commentaire positif ne pourront pas réserver de logement entier pour la seule nuit du Nouvel An

Ceux qui sont en mesure de le faire devront systématiquement signer une déclaration sur l'honneur pour attester qu'ils n'ont pas l'intention d'organiser de fête et reconnaître par là même qu'ils s'exposent à des poursuites judiciaires de la part de la plateforme en cas d'infraction. 

Un portail de signalement pour les voisins

Au-delà du 31 décembre, AirBnb va également empêcher les utilisateurs ne disposant pas de commentaires positifs de louer un logement à la dernière minute à proximité de leur domicile. La société se réservait déjà la possibilité de bloquer les réservations des utilisateurs de moins de 25 ans disposant de moins trois avis positifs qui tentent de réserver une location près de chez eux. Plus de 30.000 demandes de réservations ont ainsi été bloquées en France entre mi-août et mi-septembre.

À lire aussi

Pour mieux parer aux soirées clandestines, Airbnb a aussi mis en place un portail de signalement dédié aux voisins qui peuvent alerter la plateforme en cas de débordements et déclencher des enquêtes le cas échéant. Une adresse de contact a également été créée pour permettre aux maires d'arrondissement de signaler des manquements.

Ces mesures dissuasives s'ajoutent à toutes les restrictions mises en place par l'entreprise américaine ces dernières semaines pour empêcher l'organisation de fêtes et événements, des activités qui sont interdites dans toutes les habitations proposées sur sa plateforme depuis fin août, même avec l'accord des propriétaires. 

Près de 900 annonces ont été supprimées ou suspendues du site Airbnb entre fin août et mi-novembre en France car elles ne respectaient pas cette interdiction. En plus de la suppression de leur compte, les locataires et propriétaires contrevenants s'exposent à des poursuites judiciaires.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/