1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. AirBnb interdit les fêtes dans tous les logements en location sur son site
2 min de lecture

AirBnb interdit les fêtes dans tous les logements en location sur son site

Pour des raisons de santé publique, toutes les fêtes, autorisées ou non, sont désormais interdites dans les logements loués sur la plateforme. Airbnb se réserve la possibilité de poursuivre en justice les utilisateurs qui ne respectent pas ces mesures.

L'application Airbnb sur smartphone
L'application Airbnb sur smartphone
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste

AirBnb ne veut pas que les comportements à risque ne migrent des bars et des clubs vers ses logements durant la pandémie. La plateforme de partage de maisons et d'appartement a annoncé ce jeudi 20 août une interdiction mondiale des fêtes dans toutes les logements disponibles sur son site. Tous les événements festifs sont désormais prohibés sur la plateforme, qu'ils aient ou non reçu l'aval des propriétaires, qui ne peuvent plus préciser dans leurs annonces qu'ils les autorisent. "Cette interdiction s'applique à toutes les réservations futures sur la plateforme et sera en vigueur indéfiniment, jusqu'à nouvel ordre", indique l'entreprise.

AirBnb va désormais limiter la capacité d'accueil des logements à 16 personnes, sauf exception pour les hôtels de charme et certains lieux habilités à abriter des événements. Les utilisateurs qui ne respectent pas ces mesures pourront être exclus de la plateforme, qui se réserve aussi la possibilité de les poursuivre en cas de rapports du voisinage. Une première action en justice a d'ailleurs été intentée par l'entreprise la semaine dernière contre un utilisateur qui avait organisé une soirée non autorisée en Californie.

Cette mesure choc fait suite à la mise en place d'un certain nombre de restrictions pour prévenir l'organisation de fêtes sauvages ces derniers mois. Depuis une fusillade qui avait fait cinq morts dans une location en Californie fin 2019, AirBnb a interdit les soirées et événements organisés sans autorisation, lancé un service d'assistance dédié aux signalements du voisinage et incité les hôtes à s'équiper de détecteurs de bruit. Au début de la pandémie, AirBnb a supprimé son filtre de recherche listant les annonces "adaptées aux événements". La semaine dernière, la firme avait également restreint la possibilité pour les voyageurs de moins de 25 ans de louer des logements entiers situés près de leur domicile s'ils ne cumulent pas suffisamment d'avis positifs.

D'après AirBnb, 73% des logements en location sur son site interdisent déjà les fêtes dans leur règlement intérieur. Mais l'entreprise dit avoir constaté une augmentation du nombre de soirées dans le contexte de la pandémie, alors que les autorités du monde entier ont restreint la possibilité de faire la fête dans les bars et les clubs. "Certains comportement autrefois cantonnés à ces lieux ont été constatés dans des logements, parfois loués sur notre plateforme. Nous condamnons fermement ce type de comportement et quiconque s'y livrant ou permettant ces comportements n'a pas sa place sur notre plateforme", souligne l'entreprise. Cette annonce intervient alors que la société vient de déposer un dossier d'entrée en bourse auprès de la Securities and Exchange Commission.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/