2 min de lecture Émeutes

Clichy-sous-Bois : que sont devenus les émeutiers de 2005 ?

REPLAY - RTL a retrouvé certains des émeutiers de Clichy-sous-Bois. Il y a 10 ans des jeunes se révoltaient après la mort de deux adolescents qui fuyaient la police.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Clichy-sous-Bois : que sont devenus les émeutiers de 2005 ? Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Sina Mir Journaliste RTL

Il y a 10 ans des jeunes de Clichy-sous-Bois se révoltaient après la mort de Zyed et Bouna, deux adolescents qui fuyaient la police. Cela a marqué le début de 3 semaines d'émeutes dans une vingtaine de quartiers populaires à l'époque. RTL a pu retrouver certains de ces émeutiers comme Karim, un ami d'enfance des deux jeunes décédés. L'ancien collégien de 2005 est aujourd'hui en passe de se marier. Il a 26 ans, survêtement sur le dos, visage fin et barbe de 3 jours. "Le but c'est de partir d'ici", a-t-il confié devant ces gigantesques barres d'immeuble du quartier du Chêne Pointu qu'il a quitté il y a quelques années.
Pendant ses études à Paris, Karim avoue avoir emporté avec lui le visage de ses deux amis. "Y'a pas un jour où je ne pense pas à Zyed et Bouna". Le souvenir aussi de cette colère lorsqu'il descendait 4 à 4 les cages d'escaliers de son quartier pour provoquer la police. "Y'a un sentiment de haine de vengeance qui nous gagne à cette époque-là malheureusement. Ce que j'entendais de la génération au-dessus c'était : 'Ils en ont tué deux, faut qu'il y en ait un qui crève'. Le mot d'ordre c'était : 'Faut qu'il y en ait un qui crève.'"

Persuadé que la révolte de l'époque a servi

Alors Karim descendra tous les soirs pour participer aux émeutes. Quatre jours avant, au matin du drame, il jouait pourtant encore aux jeux vidéo avec ses camarades de classe. Quelle est cette "génération au-dessus", ces grands frères, appelons-les comme ça dont parle Karim ? La génération de "Doud" qui lui-aussi a quitté Clichy-sous-Bois. À 34 ans, celui qui en avait 24 au moment des émeutes est aujourd'hui électricien. Persuadé que la révolte de l'époque a servi à pointer les problèmes de la banlieue. Il dit être incapable cependant de tout raconter à ces enfants. "C'est pas glorieux c'est le genre de truc que je ne pourrai pas raconter à mes enfants mais il fallait le faire."

Ont-ils été condamnés pour ce qu'ils ont fait lors des émeutes ? Pas ceux qui ont témoigné anonymement. De l'autre côté de la France en revanche Smain lui l'a été. Le 15 novembre 2005, ce collégien s'attaque sauvagement avec d'autres à un bus de l'agglomération toulousaine lors d'une nuit d'émeutes. Un policier sera blessé, Smain interpellé. Premier passage devant un tribunal à 15 ans, il sera condamné à 4 mois ferme. Première acte aussi d'une longue série de vols et de violences. Smain est sorti de détention en début d'année après 5 ans passés derrière les barreaux. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Émeutes Clichy-sous-bois
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants