1 min de lecture Déchets

Charleville-Mézières : des chevaux remplacent les camions-poubelles

REPORTAGE - Depuis décembre 2019, la ville de Charleville-Mézières a lancé un service de ramassage d'ordures tracté par des chevaux. Une initiative écologique qui ravit les habitants et les sensibilise au tri sélectif.

micro générique Vous êtes comme ça La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Charleville-Mézières : des chevaux remplacent les camions-poubelles Crédit Image : Samuel Goldschmidt | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt édité par Benoît Collet

À Charleville-Mézières, dans les Ardennes, des chevaux assistent les éboueurs dans leur travail quotidien depuis décembre 2019. Dans quatre quartiers de la ville, des équidés ont remplacé les camions poubelles. De race ardennaise, les animaux sont capables de tracter trois fois leur poids, soit l'équivalent de 2,7 tonnes de déchets chacun.

"Les gens sont heureux quand ils nous voient passer, explique Georges Villeval, le cocher-charretier. Cela nous permet de mieux les sensibiliser au tri sélectif." Dans les rues de Charleville-Mézières, le bruit des sabots annonce désormais le passage des éboueurs. "On retrouve quelque chose que l'on a connu enfant. C'est bien de revenir comme ça à la nature, à l'écologie", s'émerveille une habitante.

Dans la commune, les habitants suivent moins les consignes de recyclage qu'ailleurs : 40 kilos de déchets triés par personne, contre 57 en moyenne dans le reste de la France. "Les gens jettent encore trop dans les poubelles ménagères, témoigne Boris Ravignon, le maire de Charleville-Mézières. On a intérêt à inciter nos concitoyens à trier plus, afin de réduire nos coûts de traitement des déchets, plus de 15 millions d'euros par an dans l'agglomération."

Si cette étonnante initiative n'était au départ qu'une expérimentation, elle a rencontré un tel succès auprès des habitants que le test va être poursuivi et étendu à Sedan.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Déchets Tri sélectif Reportage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants