2 min de lecture Société

Changement d'heure : pourquoi il pourrait être supprimé

ÉCLAIRAGE - Le Parlement européen a adopté jeudi 8 février une résolution visant à en finir avec les réglages semestriels des horloges. La commission européenne est maintenant appelée à faire une proposition législative.

Le changement d'heure a lieu depuis 1976 en France (illustration)
Le changement d'heure a lieu depuis 1976 en France (illustration) Crédit : AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Les jours du changement d'heure sont-ils comptés ? L'avenir de ce rituel qui peut prêter à sourire a été examiné par le très sérieux Parlement européen, jeudi 8 février. La résolution, portée par l'eurodéputée française Karima Delli, propose d'en finir avec les deux réglages des horloges annuels (avancer d'une heure au printemps et reculer d'une heure à l'automne). Elle a été adoptée par 384 voix pour, 153 contre et 11 abstentions.

À chaque changement d'heure, le débat est relancé. Augmentation du stress et des AVC, troubles du sommeil, fatigue... La commission des Transports du Parlement énumère dans sa résolution les méfaits du changement d'heure sur la santé.

"Les nombreuses études scientifiques, y compris l’étude publiée par le service de recherche du Parlement européen en octobre 2017 sur les dispositions relatives à l’heure d’été dans l’Union n’ont fourni aucune preuve de l’existence d’effets positifs du changement d’heure semestriel, mais ont en revanche indiqué l’existence d’effets négatifs sur la santé des êtres humains, l’agriculture et la sécurité routière".

Cette dernière alerte en effet régulièrement sur "le pic d'accidentalité de +40% pour les piétons" au moment du passage à l'heure d'hiver.

La France conserverait l'heure d'hiver

À lire aussi
Des collégiens passent le brevet des collèges (illustration) Examens
Brevet 2020 : découvrez les dates des épreuves

Si le changement d'heure, entré en vigueur en 1976 sous Valéry Giscard d'Estaing dans l'Hexagone pour "limiter l'utilisation de l'éclairage artificiel et réaliser des économies d'énergie", était enterré une bonne fois pour toute, la France conserverait l'heure dite d'hiver, à savoir le fuseau horaire GMT+1.

Cette disposition a toutes ses chances de se concrétiser. "On sait que plusieurs pays du Nord y sont favorables. Cette résolution doit permettre de tâter le terrain et de connaître la position du Parlement sur cette question qui comporte de très nombreux enjeux", explique à nos confrères du Parisien le cabinet parlementaire de l'ancienne candidate à la primaire écologiste en 2016.

Maintenant que le Parlement européen a adopté le projet de résolution, la Commission européenne, déterminante dans sa concrétisation, est appelée à prendre l'initiative législative sur le dossier et à convaincre les 28 États membres de mettre définitivement les pendules à l'heure. D'ici là, le passage à l'heure d'été aura donc lieu au moins encore cette année. Le 25 mars 2018, à deux heures du matin, il sera trois heures.

Êtes-vous favorable à la suppression du changement d'heure ?
Nombre de votes : 5473 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Union européenne Changement d'heure
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants