1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Cannabis saisi en France : "Une belle preuve de coopération" des polices, dit François Hollande
1 min de lecture

Cannabis saisi en France : "Une belle preuve de coopération" des polices, dit François Hollande

REPLAY - Le président de la République a salué la collaboration des autorités françaises, espagnoles et marocaines permettant l'interpellation des trois trafiquants qui cachaient 6 tonnes de cannabis.

Le fourgon rempli des 6 tonnes de cannabis saisies dimanche 26 juillet 2015
Le fourgon rempli des 6 tonnes de cannabis saisies dimanche 26 juillet 2015
Crédit : AFP
La police a mis la main sur 6 tonnes de résine de cannabis, dimanche 26 juillet dans la région de Marseille
01:30
Julien Quelen
Julien Quelen

Ce lundi les autorités françaises ont réalisé la plus grosse saisie de stupéfiants depuis 2011, en mettant la mains sur 6 tonnes de résine de cannabis que cachaient trois trafiquants dans une villa du sud de la France. Interpellés à Marseille et à Vitrolles, les membres de cette "équipe" bien rodée sont originaires de la région parisienne, connus des services de police et étaient étroitement surveillés depuis plusieurs semaines par les enquêteurs de l'office centrale de répression du trafic illicite de stupéfiant (OCRTIS). 

"Des quantités aussi importantes ne peuvent être le fait que de gros trafiquants d'envergure, aguerris et qui ont des débouchés pas forcément qu'en France", indique ainsi Patrick Laberche, le numéro 2 de l'OCRTIS, au micro de RTL. Arrivée du Maroc par ferry, la drogue avait ensuite pris la direction de Marseille via l'Espagne et c'est donc la collaboration des polices de ces trois pays, soulignée par François Hollande, qui a permis les filatures, l'interpellation puis la saisie record. 

Je veux remercier les autorités marocaines et espagnoles en particulier

François Hollande

"C'est une réussite qui permet aussi de saluer le travail que mène l'ensemble des forces de police dans l'ensemble des pays concernés. C'était une belle preuve de coopération et je veux remercier les autorités marocaines et espagnoles en particulier", a ainsi déclaré le président de la République présent pour l'occasion. À l'heure actuelle, trois personnes se trouvent toujours en garde à vue à Marseille mais les enquêteurs cherchent désormais à localiser d'éventuels complices. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/