1 min de lecture Environnement

Canicule : pourquoi la circulation différenciée n'est pas mise en place à Paris

REPLAY - La Mairie de Paris réclame pourtant la mise en place de la circulation différenciée. La nouvelle réglementation prise en décembre dernier ne fonctionne visiblement pas.

ecologie C'est notre Planète Virginie Garin
>
Canicule : pourquoi la circulation différenciée n'est pas mise en place à Paris Crédit Image : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

On retombe dans l'éternel débat entre la Mairie de Paris et la préfecture. Pourtant le nouvel arrêté qu'avait rédigé Ségolène Royal en décembre dernier devait permettre d'agir plus vite. Avant, il fallait au moins quatre jours de pollution de suite pour décider de la circulation alternée. Aujourd'hui, c'est deux jours seulement. C'est le cas cette semaine : on en est même à trois jours de pollution à l'ozone.

L'ozone, c'est un polluant qui est lié aux pics de chaleur et au trafic automobile. La chaleur décompose les particules qui sortent des échappements en gaz (l'ozone, qui est encore plus nocif pour nos poumons). Depuis lundi 19 juin, la Mairie de Paris demande la circulation différenciée. C'est ce qui a remplacé la circulation alternée. Avant on laissait  au garage les plaques paires ou impaires. Depuis qu'a été rendue obligatoire la vignette Crit'air en Île-de-France, le principe est d'interdire uniquement les véhicules les plus polluants, les diesels qui ont une vignette numéro 4 ou 5.

La Mairie, qui réclame la mise en place de la circulation depuis deux jours maintenant, va devoir encore ronger son frein alors que la préfecture n'en veut pas. Une décision devrait être prise ce mercredi 21 juin si l'épisode de pollution se poursuit - ce que devrait confirmer Airparif. Le préfet envisagerait quand même une circulation différenciée en Île-de-France pour jeudi 22 juin.

La préfecture de police de Paris a décidé de réduire dès ce mercredi la vitesse de 20 km/h et d'imposer le contournement de l'agglomération aux véhicules de plus de 3,5 tonnes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Pollution Transports
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants