2 min de lecture Canicule

Canicule : les conseils pour supporter les fortes chaleurs

ÉCLAIRAGE - La France va connaître un épisode de forte chaleur cette semaine, flirtant par endroits avec les 40 degrés. Voici quelques gestes à savoir pour se protéger.

Entre le 29 juin et le 9 août 2015, la France a connu trois épisodes caniculaires. (Illustration)
Entre le 29 juin et le 9 août 2015, la France a connu trois épisodes caniculaires. (Illustration) Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Fanny Bonjean
Fanny Bonjean
Journaliste RTL

Il va faire très chaud en France dès mardi 30 juin et jusqu'à la fin de la semaine, voire la semaine suivante. Cet épisode de chaleur intense touchera "d'abord, l'axe Sud-Ouest, Massif central, nord du pays (...) et à partir de jeudi-vendredi, et jusqu'à la fin de la semaine, aussi les régions Est", selon Michel Daloz, ingénieur à Météo-France.

Or la chaleur peut représenter un risque pour la santé. Elle fatigue et peut entraîner des accidents graves comme la déshydratation ou le coup de chaud. Voici quelques conseils pour s'en protéger.

Boire régulièrement

Quand il fait chaud, l'organisme se fatigue à essayer de faire baisser sa température. Nous transpirons plus, il faut donc boire plus et régulièrement., même si l'on n'a pas soif. Il est conseillé de boire au moins deux litres par jour

Les fruits et les yaourts hydratent aussi beaucoup. En revanche, attention aux glaces, elles rafraîchissent sur le coup, mais sont pleines de sucres. Et ne consommez pas d'alcool qui accentue la déshydratation.

Se reposer et se rafraîchir

À lire aussi
La canicule (illustration) canicule
Canicule : 1.500 décès cet été, 10 fois moins qu'en 2003

La chaleur fatigue. Il faut écouter son corps au maximum et respecter si possible l'heure de la sieste. Pendant les heures les plus chaudes reposez-vous dans un endroit frais. Rafraîchissez-vous en prenant régulièrement des douches sans vous sécher et en utilisant des brumisateurs.

Ne pas trop s'exposer

Même s'il est tentant d'aller bronzer, il vaut mieux éviter d'être en plein soleil aux heures les plus chaudes. Il faut notamment éviter le sport en plein soleil, entre midi et 21 heures, sous peine de risquer un gros coup de chaleur. Cela vaut également pour le jardinage ou le bricolage.

N'hésitez pas à mouiller vos vêtements avant de les enfiler et à répéter ce geste autant que nécessaire. Privilégiez les habits amples, légers, clairs et préférez le coton qui laisse passer l'air et absorbe la transpiration.

Protéger son habitation

Cherchez de l'ombre, du frais. Laissez vos volets fermés, vos rideaux tirés. Placez un linge humide devant vos fenêtres. Créez des courants d'air en ouvrant les portes et utilisez des ventilateurs. Prévoyez aussi les sacs de glaçons. À la nuit tombée, si la chaleur est retombée ouvrez vos portes et fenêtres pour faire rentrer l'air frais dans votre habitation.

Si vous ne pouvez pas faire cela chez vous, prévoyez d'aller chez des amis, des voisins ou tout autre endroit où vous pourrez avoir de la fraîcheur (boutiques climatisées, supermarché...).

Être attentif aux autres

Surtout, il faut être attentif aux plus vulnérables, comme les personnes malades, et les personnes âgées, qui transpirent peu et ont donc du mal à réguler leur température. 

Les enfants de moins de 5 ans, eux transpirent beaucoup, il faut donc les faire boire souvent et régulièrement. Leurs organismes sont plus fragiles et ils ont plus de mal à lutter contre la chaleur.

Les numéros et liens pratiques

Pour toute question vous pouvez appeler Canicule Info Service au 0.800.06.66.66 (appel gratuit depuis un fixe). Vous pouvez aussi consulter le site www.sante.gouv.fr/canicule-et-chaleurs-extremes.html. En cas de malaise, appeler le 15. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Canicule Santé Météo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants