1 min de lecture Canicule

Canicule : 4 écoliers hospitalisés pour hyperthermie en Charente

L'épisode caniculaire frappe la France depuis plusieurs jours et plus de 40 départements sont toujours en alerte orange.

Un jeune homme se rafraîchit avec un jet d'eau de fontaine en pleine canicule (illustration)
Un jeune homme se rafraîchit avec un jet d'eau de fontaine en pleine canicule (illustration) Crédit : Josep LAGO / AFP
Marie Demeulenaere
et AFP

Quatre enfants âgés de 7 à 12 ans et scolarisés dans une école élémentaire de Charente ont été hospitalisés jeudi après-midi après avoir été pris de malaises et souffert d'hyperthermie. Leur état n'inspire pas d'inquiétude selon les pompiers. Le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) a été alerté peu avant 13h30 sur le cas d'enfants qui se sentaient mal durant leur pause méridienne à l'école de Nersac, à 10 kilomètres d'Angoulême. 

À leur arrivée, les pompiers ont progressivement pris en charge un nombre croissant d'écoliers présentant des symptômes similaires, à des degrés divers. Tout comme 47 départements français, la Charente est en vigilance orange canicule depuis lundi 19 juin. Le thermomètre est ainsi monté à plus de 37°C dans certains endroits. 


Au total, 21 autres enfants de différentes classes ont été pris en charge sur place par les pompiers, qui ont acheminé des ventilateurs-brumisateurs depuis le SDIS. L'école, où des températures allant de 30 à 34 degrés ont été relevées dans certaines classes, a fermé par anticipation, une fois les parents prévenus. 

La hausse du mercure est une des principales causes de l'hyperthermie, ainsi que l'effort prolongé. Aussi appelé "coup de chaleur", cette fièvre est due à l'élévation de la température du corps. L'hyperthermie peut se manifester par des nausées, des céphalées ainsi que des étourdissements. Cette fièvre est cependant à prendre au sérieux car les conséquences peuvent être graves. Selon Météo France, les températures devraient commencer à baisser à partir de ce jeudi 22 juin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Canicule Météo Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants