1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Brevet 2021 : découvrez le corrigé de l'épreuve d'histoire-géographie en série générale
5 min de lecture

Brevet 2021 : découvrez le corrigé de l'épreuve d'histoire-géographie en série générale

Deuxième journée des épreuves écrites du Brevet des collèges pour les élèves de troisièmes. Au programme de la journée : histoire-géo et sciences. Découvrez le corrigé de la première.

Brevet 2021 : sujet et corrigé d’histoire-géographie et EMC
Brevet 2021 : sujet et corrigé d’histoire-géographie et EMC
Crédit : Martin BUREAU / AFP
Céline Morin

Cette année 2021 aura été marquée par des cours en petits comités pour une partie des élèves de troisième puisqu’une quinzaine de départements ont connu les cours en demi jauges une bonne partie de l’année. Les épreuves écrites compteront pour la moitié de la note finale : le reste se fait sur les notes obtenues tout au long de l’année. 

En ce début de journée du 29 juin, les 860.000 élèves de troisième planchent sur l’épreuve d’histoire-géographie. De 9h à 11h, ils ont dû réaliser plusieurs exercices qui composaient cette épreuve, pour un total de 50 points

Pendant deux heures, les élèves de troisièmes ont travaillé sur des questions relatives à l’histoire de France, à la géographie du territoire, mais ils ont également dû répondre à quelques questions d’Éducation Morale et Civique. Accédez dès maintenant et gratuitement au sujet et au corrigé ici, en partenariat avec digiSchool. 

Corrigé de géographie - Les espaces de faible densité et leurs atouts

La première partie de l’épreuve du DNB 2021 en histoire-géographie et EMC était une série de 5 questions de géographie (notée sur 20 points) sur le thème des espaces de faible densité et leurs atouts. Le premier document est un texte extrait de La France dans ses territoires (2017) de la géographe Magali Reghezza-Zitt. Le second document est un extrait du guide touristique Pass’malin du Haut-Jura

À lire aussi

1. Les difficultés rencontrées sont : le mauvais accès aux services élémentaires, à l’éducation, à la culture, à l’administration, et même aux services du quotidien. Par ailleurs, ces espaces rencontrent une "fracture numérique".

2. L’accessibilité est un enjeu majeur pour les espaces de faible densité. Ainsi, le texte indique : "Si les territoires situés à proximité des grandes villes ou des villes moyennes bénéficient d’un accès convenable aux services élémentaires, en particulier aux services publics, les territoires les plus isolés souffrent d’un déficit de service [...]". 

3. Ces territoires ruraux sont dynamisés par l’activité touristique. En effet, le tourisme vert se développe, ce qui oblige les territoires à faire des aménagements pour accueillir les touristes et pour que ces derniers puissent se déplacer. Par ailleurs, le texte rappelle que le tourisme permet le développement ou le renforcement d’activités déjà existantes sur ces espaces de faible densité, comme l’artisanat ou l’agriculture. 

4. Ils souhaitent développer le tourisme du Haut-Jura en attirant les touristes. Ils indiquent ainsi toutes les activités qui peuvent être faites dans cet espace, avec des photographies les représentant. Ces activités sont très variées, allant de la visite de villages, aux balades, ainsi qu’aux sites incontournables. 

5. Les espaces de faible densité, qui comptent moins de trente habitants par km², possèdent de nombreux atouts. Ce sont des espaces fortement marqués par l’agriculture, notamment productiviste, comme le précise le document 1. Des activités industrielles se sont également développées : pour le Haut-Jura (document 2) il s’agit notamment de l’industrie de la lunette, du jouet, etc. Par ailleurs, ces espaces attirent des néoruraux, populations originaires de la ville venues s’installer dans des zones rurales. Enfin, ces espaces de faible densité ont des atouts permettant le développement d’activités récréatives : ainsi, le tourisme vert se développe, bénéficiant d’un patrimoine naturel ou culturel. 

Corrigé d'histoire - La guerre froide

Pour les 20 points en histoire, il était tout d’abord demandé aux élèves de troisième de réaliser un développement construit d’une vingtaine de lignes autour de la problématique suivante : un monde bipolaire au temps de la guerre froide. Le but était de montrer comment les deux blocs se sont affrontés pendant la guerre froide. Dans un second temps, il fallait remplir une frise en utilisant des repères historiques de la guerre froide.

Pour que les élèves de troisième construisent leur raisonnement, il fallait pour commencer qu’ils définissent les verbes de consignes. "Montrer" indique ici qu’il fallait relever des preuves, tout en organisant ses idées afin de répondre au sujet. Ensuite, plusieurs mots-clés étaient à définir. "Blocs" est un terme qui désigne le regroupement des alliés autour de l’URSS et des États-Unis (on parle alors de monde bipolaire). "Guerre froide", quant à lui, est la situation de forte tension, sans affrontement direct, entre les États-Unis et l’URSS de 1947 à 1991. S’ensuit la définition des bornes spatiales et chronologiques, en utilisant les dates de la guerre froide et en précisant que c’est un conflit planétaire. 

Pour finir, les élèves pouvaient réaliser un brainstorming reprenant des notions clés de ce conflit : doctrine Jdanov, doctrine Truman, communisme, libéralisme, OTAN, propagande, équilibre par la terreur, dissuasion nucléaire, crise de Cuba et Berlin, etc. Il était conseillé de suivre le plan suivant pour votre développement : 
I. Deux blocs s’opposent pendant la guerre froide
II. La guerre froide est marquée par une situation de forte tension mais sans affrontements directs

Pour la seconde partie d’exercice, il fallait indiquer dans chaque cadre l’année où se déroule l’événement, puis les relier à l’année correspondant sur la frise, tout en plaçant sur celle-ci les dates de début et de fin de la Guerre froide. Les traités de Rome ont eu lieu en 1957, la chute du mur de Berlin en 1989, l’indépendance de l’Algérie en 1962, et la crise des missiles de Cuba en 1962.

Corrigé d’enseignement moral et civique

Pour cette ultime partie (sur 10 points), une série de 4 questions s’appuyant sur deux documents a été donnée aux troisièmes. Le premier document est extrait du site internet d’une ville, qui souligne ses politiques publiques au quotidien. Le second extrait, quant à lui, est un article de la Constitution de la Ve République. 

1. Le conseil municipal des enfants a pour objectif d’aider le conseil municipal de la ville en lui proposant des idées et des projets à réaliser. 

2. Le centre communal d’action sociale de la ville instruit les demandes de RSA pour les personnes en situation précaire. 

3. Le centre communal d’action sociale met en application plusieurs valeurs de la République française. Il participe à l’égalité de tous, en proposant des prestations pour les personnes en situations de précarité ou de grande difficulté sociale. Il participe également à la fraternité, car il se fonde sur l’entraide. Le centre communal d’action social met également en application un principe : le fait que la République soit sociale, c’est-à-dire qu’elle met en œuvre des programmes permettant de favoriser le bien-être des populations.

4. 7 choix étaient possibles entre : une valeur, la liberté, l’égalité, la fraternité ou un principe parmi laïque, démocratique, indivisible et sociale

Accédez dès maintenant au corrigé du brevet d’histoire-géographie et EMC grâce à RTL et en partenariat avec digiSchool.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/