1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Brevet 2021 : corrigés de l'épreuve de Science de la série générale
3 min de lecture

Brevet 2021 : corrigés de l'épreuve de Science de la série générale

Ce 28 juin a marqué le coup d’envoi des épreuves du brevet qui se déroulent sur 2 jours. Au programme : français, mathématiques, histoire-géographie et sciences.

Brevet 2021 : corrigé de l'épreuve de Science de la série générale
Brevet 2021 : corrigé de l'épreuve de Science de la série générale
Crédit : LCHAM/SIPA
Céline Morin

Cette année 2021 aura été marquée par des cours en petits comités pour une partie des élèves de troisième puisqu’une quinzaine de départements ont connu les cours en demi jauges une bonne partie de l’année. Les épreuves écrites compteront pour la moitié de la note finale : le reste se fait sur les notes obtenues tout au long de l’année. 

Après l'épreuve d'Histoire-Géographie le matinles 860.000 élèves de troisième ont planché ce 28 juin sur l’épreuve de mathématiques. De 13h30-14h30, ils ont dû réaliser les différents exercices qui composaient cette épreuve, pour un total de 50 points

Pendant une heure, les élèves de troisièmes ont travaillé sur la physique chimie, les sciences de la vie et de la terre et la technologie. Découvrez donc le corrigé du brevet de Science 2021 des élèves de la série générale : 

Corrigé du brevet de physique-chimie

Pour un total de 25 points, la première partie de l’épreuve de sciences portait sur le réchauffement climatique en physique-chimie

À lire aussi

Le premier exercice, sur 9 points, interrogeait les troisièmes avec un texte sur les causes de la fonte des glaciers.
1. a) Les 2 causes responsables de la fonte des glaces sont l’augmentation des gaz à effet de serre libérés dans l’atmosphère et la diminution des précipitations.
b) La formule brute de la molécule de méthane est CH4, elle est donc composée d’1 atome de carbone (C) et 4 atomes d’hydrogène (H).
c) Seule la dernière équation convient. L’équation de combustion complète du méthane est CH4 + 2 O2 → CO2 + 2 H2O.

Le second exercice interrogeait les étudiants sur la fonte des glaciers de montagne et l’hydroélectricité. Noté sur 4 points, il présentait un schéma explicatif issu du site internet d’EDF, montrant le fonctionnement de centrales hydroélectriques grâce à la fonte des glaciers.
2. a) L’énergie emmagasinée par cette eau est une énergie potentielle.
b) L’alternateur étant en bas de la conduite forcée, il reçoit donc de l’énergie cinétique (1) de la part de la turbine qu’il convertit en énergie électrique (2).

Le dernier exercice de physique-chimie (pour 12 points de la note globale) montrait l’évolution, au cours du temps, de l’épaisseur en un point de la Mer de Glace, à travers un graphique tiré du site internet ecologie.gouv.fr.

3. a) L’épaisseur du glacier a diminué de 16 m en 10 ans.
b) Entre 1990 et 2000, on remarque que la fonte est 4 fois plus importante, ce qui permet de dire que le réchauffement climatique s’accélère fortement.
4. D’après le texte précédant cette question, il est dit que le glacier s’est déplacé d’une distance de 4 370 m entre 1788 et 1832 soit en 44 ans. La vitesse d’écoulement de la glace est donc de 99 m/an.

Corrigé de l’épreuve de SVT

La SVT était la seconde matière de cette épreuve de Sciences du brevet 2021. Le sujet se compose de 3 questions, notées sur 25 points au total sur la photosynthèse. 

Question 1. Les chromatogrammes présentés dans le sujet indiquent que les feuilles rouges possèdent certains pigments identiques à ceux que l’on trouve dans les feuilles vertes à savoir : les carotènes, les xanthophylles et les chlorophylles a et b.

Comme ce sont les pigments de chlorophylle qui permettent la photosynthèse, les feuilles rouges sont donc capables elles aussi de réaliser la photosynthèse. Les anthocyanes étant le seul pigment supplémentaire trouvé sur la feuille rouge, on peut en déduire que ce sont ces pigments qui sont responsables des feuilles rouges.

Question 2. Sur la base des documents présentés dans le sujet, c’est l’expérience 2 qui permet de tester l’hypothèse que “la lumière est nécessaire pour que les plantes à feuilles rouges produisent de l’amidon grâce à la photosynthèse”.

Il fallait justifier ce choix par le fait que c’est la seule expérience où il y a deux plantes rouges, et où le seul paramètre modifié est l’éclairement de la plante.

Question 3. Dans les expériences 1 et 2, les feuilles rouges et vertes deviendront noires après le test de l’eau iodée. Car celles-ci réalisent la photosynthèse. Dans l’expérience 3, pour les feuilles panachées vertes et blanches, seule la partie pigmentée en vert apparaîtra noire. La partie blanche, qui ne réalise pas la photosynthèse, restera blanche. 

Les résultats seront les mêmes pour l’expérience 4 avec les feuilles panachées rouges et blanches. Des résultats qui se justifient par le fait que seuls les pigments de chlorophylles permettent la photosynthèse et donc la production d’amidon. 

Vous pouvez dès maintenant, et gratuitement, retrouver l’intégralité du corrigé de l’épreuve de sciences du brevet 2021. Combien de points pensez-vous avoir obtenus ? Calculez votre moyenne automatiquement avec le simulateur en ligne de digiSchool

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/