2 min de lecture Brevet des collèges

Brevet 2018 : découvrez le corrigé de l'épreuve de français pour la série générale

Jeudi 28 juin, dans la matinée, les élèves de troisième ont débuté les épreuves du brevet, à commencer par l'épreuve de français, comptant pour 100 points.

Les élèves de troisième ont passé l'épreuve de français ce jeudi 28 juin.
Les élèves de troisième ont passé l'épreuve de français ce jeudi 28 juin. Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Camille Schmitt
Camille Schmitt
Journaliste

Jour J pour le brevet des collèges. 834.688 élèves de troisième ont passé jeudi 28 juin, dans la matinée, l'épreuve de français. Il s'agit de la première épreuve d'une série de quatre. Les collégiens plancheront ensuite sur les mathématiques dans l'après-midi, puis l'histoire-géographie, la physique-chimie-SVT et la LV1 vendredi 29 juin.

Comptant pour 100 points, l'épreuve de français se déroule en deux parties. Dans la première partie, les élèves ont dû répondre à une série de questions de grammaire et de compréhension du texte. Le texte proposé était Uranus (1948) de Marcel Aymé. Les élèves doivent ensuite passer par une dictée, extraite du même texte. Cette partie dure 1h30. 

La deuxième partie se déroule également pendant 1h30. Il s'agit d'un exercice de rédaction. Les élèves ont le choix entre deux sujets : un sujet d'imagination et un sujet de réflexion. 

À lire aussi
Les collégiens doivent maintenant avoir au moins 400 points cumulés pour obtenir leur brevet. éducation nationale
Brevet des collèges 2018 : 87,1% des candidats ont été admis

Les questions de grammaire

6. a. La proposition subordonnée relative se trouve dans la phrase "Léopold se pencha sur son siège pour avoir l’élève Hautemain que lui dissimulait la poutre étayant le plafond". La proposition subordonnée relative est "que lui dissimilait la poutre étant le plafond".

b. La proposition subordonnée complétive se trouve dans la phrase "Léopold s’assura que le troisième était au complet". La proposition subordonnée complétive est : "que le troisième était au complet". 

c. On pouvait différencier ces deux propositions grâce au fait que la proposition subordonnée relative complète le nom tandis que la proposition subordonnée complétive complète le verbe. Par ailleurs, la subordonnée relative commence par un pronom relatif alors que la subordonnée complétive commence par une conjonction de subordination. Dans « Léopold
 s’assura que la troisième était au complet. » le “que” n’occupe pas une focntion grammaticale. Il s’agit donc bien d’une conjonction de subordination. Dans l’énoncé "Léopold se pencha sur son siège pour avoir l’élève Hautemain que lui dissimulait la poutre étayant le plafond.", "que" est un pronom dans la mesure où il reprend le groupe nominal "l’élève Hautemain".

7. Les élèves devaient ré écrire les deux phrases au discours direct. Voici la bonne manière de le faire :
"Andromaque demanda à Pyrrhus ce qu’il faisait et que dirait la Grèce." ou "Andromaque demanda à Pyrrhus, son seigneur, ce qu’il faisait et que dirait la Grèce."
"Andromaque déclara à Hermione qu’elle avait vu percer le seul où ses regards avaient prétendu s’adresser."

8. Les collégiens devaient pour cette question donner un synonyme de l’adjectif "étrange". Il était possible de donner ces synonymes : inexplicable, déconcertant, singulier.

La dictée

Concernant la dictée, les difficultés résidaient dans la conjugaison avec par exemple la phrase "Ce n’étaient que des heures creuses". Il fallait bien réaliser l’accord du verbe avec "des heures creuses". "Disposât" à l’imparfait du subjonctif pouvait également poser certaines difficultés. Pour bien écrire ce verbe, il fallait prêter attention aux valeurs de l’imparfait. L’imparfait a tendance à permettre d’exprimer une action qui se répète et qui dure dans le temps. Il ne fallait donc pas confondre "disposât" avec le passé simple (de l’indicatif) "disposa" dont les valeurs sont différentes. En effet, "disposa" aurait fait référence à un événement plus ponctuel.

Découvrez le corrigé intégral de la première partie et de la deuxième partie de l’épreuve de français sur digiSchool.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brevet des collèges Examens Education
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793906708
Brevet 2018 : découvrez le corrigé de l'épreuve de français pour la série générale
Brevet 2018 : découvrez le corrigé de l'épreuve de français pour la série générale
Jeudi 28 juin, dans la matinée, les élèves de troisième ont débuté les épreuves du brevet, à commencer par l'épreuve de français, comptant pour 100 points.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/brevet-2018-decouvrez-le-corrige-de-l-epreuve-de-francais-pour-la-serie-generale-7793906708
2018-06-28 13:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zDBTujGx4x4pz_UC93Subg/330v220-2/online/image/2018/0628/7793907076_les-eleves-de-troisieme-ont-passe-l-epreuve-de-francais-ce-jeudi-28-juin.jpg