2 min de lecture Santé

Bien entendre coûte cher, à qui la faute ?

REPLAY - INVITÉ RTL - En France, de plus en plus de malentendants se plaignent du prix des appareils et du mode de remboursement. Un problème que certains qualifient même d'urgence sanitaire.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Bien entendre coûte cher, à qui la faute ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
JulienQuelen1989
Julien Quelen
Journaliste RTL

Selon une enquête de l'association de consommateurs "UFC Que Choisir", bon nombre de Français se plaignent du coût exorbitant des appareils auditifs. Sur les 6 millions de personnes souffrant de problèmes auditifs, une seule sur quatre serait correctement équipée en raison du coût moyen d'une prothèse qui s'élève à 1.500 euros et d'un remboursement léger de la part de la sécurité sociale qui ne prend en charge que 120 euros. C'est sur ce dernier point que Luis Godinho, président du syndicat nationale des audioprothésistes insiste pour expliquer le point de vue des mécontents. 

"Les comparaisons européennes ne sont pas en notre défaveur, puisque dans d'autres pays les prix sont plus chers, explique ainsi l'invité de RTL Grand Soir. On a un certain nombre de panels qui ont montré que les prix chez nous étaient dans la moyenne basse européenne. Le gros problème c'est que chez nous le remboursement est très faible, par exemple, en Allemagne, le remboursement par oreille est de 840 euros, chez nous c'est 120". 

L'État doit agir

Pour Luis Godinho, l'État doit intervenir pour que le marché des appareils auditifs ne soit pas tenu pour responsable. En effet, compte-tenu du nombre de personnes souffrant de problèmes auditifs en France et des conséquences de ces pathologies, le problème du coût doit être réglé à l'échelle nationale. "C'est quelque chose qui est clairement pour la santé. Personne ne met un appareil auditif pour le plaisir. En plus, les conséquences de la mal-audition, si elle n'est pas prise en charge, sont graves..." explique le spécialiste. 

À lire aussi
Des ongles en mauvais état signalent un problème de santé. santé
Pourquoi avoir des ongles propres est important ?

On est prêt à faire des offres inférieures, mais chacun doit y mettre du sien

Luis Godinho
Partager la citation

Pour le président du syndicat national des audioprothésistes, qui déclare que l'ensemble de sa profession est prête à faire des concessions, chacun des acteurs doit prendre le problème à bras le corps pour trouver une solution. "On est prêt à faire des offres inférieures au prix moyen d'aujourd'hui, mais chacun doit y mettre du sien. On ne peut pas demander aux audioprothésistes de réguler le problème seuls"; insiste-t-il sur RTL.

Les prix pourraient selon lui considérablement s'amoindrir, si tout le monde consentait à faire les mêmes efforts. "C'est aux pouvoirs publics, aux mutuelles complémentaires... Ces 1000 euros de reste à charge, si chacun y met du sien, on peut les diviser par trois ou par quatre. Mais ce n'est pas possible que les audioprothésistes le fassent seuls", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Audition Remboursement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779881438
Bien entendre coûte cher, à qui la faute ?
Bien entendre coûte cher, à qui la faute ?
REPLAY - INVITÉ RTL - En France, de plus en plus de malentendants se plaignent du prix des appareils et du mode de remboursement. Un problème que certains qualifient même d'urgence sanitaire.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/bien-entendre-coute-cher-a-qui-la-faute-7779881438
2015-09-28 23:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-255p_bIiPAgy4CDXX1Rjg/330v220-2/online/image/2015/0928/7779881509_des-appareils-auditifs-illustration.jpg