1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bac 2022 : retrouvez les corrigés de l'épreuve anticipée de français
6 min de lecture

Bac 2022 : retrouvez les corrigés de l'épreuve anticipée de français

Retrouvez les corrigés gratuits de l'épreuve anticipée de français du bac général 2022 passée ce jeudi 16 juin par les lycéens.

Une salle de classe lors du baccalauréat (Illustration)
Une salle de classe lors du baccalauréat (Illustration)
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Théo Putavy

Sous une chaleur parfois difficilement supportable, les lycéens de première générale et technologique ont planché, ce jeudi 16 juin à partir de 14h, sur les épreuves anticipées écrites de français. Pendant une à quatre heures, ces élèves ont été interrogés sur des connaissances acquises en seconde et en première. En partenariat avec Digischool, RTL vous dévoile des corrigés de l'épreuve. 

Pour la voie générale, les élèves ont dû faire le choix entre deux types de sujets : la dissertation sur une œuvre du programme ou le commentaire composé sur un texte inconnu. Pour la voie technologique, les élèves ont choisi soit un commentaire guidé d'un texte littéraire ou soit une contraction de texte suivie d'un essai. 

Après la philosophie la veille, Victor Hugo, Charles Baudelaire, Guillaume Apollinaire ou encore Émile Zola étaient au programme de l'après-midi. Voici les corrigés du bac général.

Le commentaire de texte : Jours de colère, de Sylvie Germain

Problématique : comment Sylvie Germain, en dressant un portrait collectif de ces neuf frères, inerroge-t-elle le lien entre l’homme et la nature tout en proposant une réflexion sur le cœur humain ?

À lire aussi

I. Le portrait des neuf frères
1. Un portrait collectif :
Les frères ne sont pas individualisés, mais représentés de manière collective. Ils sont aussi caractérisés par leur nombre : leur existence est associée à une forme de démesure. Il s’agit ici du portrait d’une fratrie extraordinaire, hors norme, ne pouvant vivre en intérieur.

2. Des "hommes et des forêts" :
Les neuf fils d’Ephraim Mauperthuis et de Reinette-la-Grasse ont vécu au contact de la nature, et ce lien est exprimé dès la première ligne de l’extrait. La nature devient leur foyer, et ils sont le miroir de la forêt (ligne 2).

3. Un apprentissage au contact des forêts :
Les frères vivent en harmonie avec leur environnement. Il y a une véritable communion entre eux et les forêts, illustrée par le rythme ternaire des phrases. Les frères deviennent donc des personnages sylvestres, partageant les caractéristiques des forêts. Ces lieux deviennent également un lieu d’initiation pour les neuf fils : nous avons donc aussi un roman d’apprentissage.

II. Une réflexion sur sur le cœur humain
1. Une mémoire commune :
Les forêts sont un lieu de mémoire. Les frères, enfants des forêts, sont donc porteurs d’une mémoire ancestrale. (Cette mémoire est présente dans les lignes 19 et 20.)

2. Un chant commun : le chant des hommes et des arbres :
Le chant vient lier le destin des neuf frères et des forêts. On pénètre pour la première fois dans l’intériorité des êtres grâce à ce chant.

3. L’ombre de la colère :
Ce qui caractérise ce chant, c’est sa violence. Elle est soulignée par l'accumulation de groupes nominaux, et le texte est porté par une allitération en r. Le cœur de l’homme serait ainsi habité par la colère. Les neuf frères sont bercés par un même chant, celui de la colère qui viendrait des profondeurs de la terre.

Dissertation A : les livres I à IV des Contemplations de Victor Hugo ne sont-ils qu'un chant intime ?

Problématique : en quoi peut-on dire que ces livres I à IV ne sont pas qu’un chant intime ?

Pour y répondre, vous pouviez construire le plan suivant :

I. Livres I à IV : un chant intime
1. Le "je" du poète :
Ici, il s’agissait de montrer que le "je" du poète est une sorte de fil conducteur autobiographique des Contemplations. Par exemple, dans La vie aux champs, le poète écrit : "Je vais volontiers seul. Je médite. J’écoute."

2. La genèse d’une vie amoureuse :
Le livre II raconte la jeunesse amoureuse de Hugo, ainsi que sa relation avec Juliette Drouet. La démarche autobiographique est plus directe, et le registre lyrique s’accentue.

II. Cependant, comme toute démarche autobiographique le sous-entend, la narration personnelle suppose un partage
1. En quoi le livre III des Contemplations s’ouvre-t-il à la réalité du monde et à sa dureté ?
Le livre III montre le regard posé par le poète sur une société et une époque nourries d’injustice. C’est le début des révoltes du poète, où l’on voit surgir son engagement à travers son lyrisme.

2. Le livre IV narre le désespoir d’un père en deuil, et évoque la mort d’une part de lui-même :
Demain dès l’aube est le poème le plus représentatif du livre IV : il fait le portrait d’un homme courbé sous le poids du deuil. Mais cette mort d’une partie du poète semble annoncer autre chose. D’autre part, l’ordre des poèmes n’est pas chronologique mais psychologique : le recueil des Contemplations n’est donc pas qu’un chant intime. C’est un ensemble organisé et porteur d’un sens.

Dissertation B : dans L'Art romantique, Baudelaire écrit : « C'est un des privilèges prodigieux de l'Art que l'horrible, artistement exprimé, devienne beauté ». Ce propos rend-il compte de votre lecture des Fleurs du mal ?

Problématiques possibles : comment Baudelaire peut-il être qualifié d’alchimiste en transformant l’horrible en beauté ? Quelle définition de la beauté propose Baudelaire dans Les Fleurs du mal ? Peut-on dire que, dans Les Fleurs du mal, la beauté est nécessairement en lien avec l’horreur et la laideur ?

Vous pouviez notamment adopter le plan suivant :

I. Quand l’horrible devient beauté
1. L’horrible au cœur du recueil des Fleurs du mal :
La figure qui représente l’horrible est la figure de la charogne. Elle est la représentation de la décomposition qui suscite immédiatement un sentiment de répulsion. Il fallait bien sûr vous appuyer, pour cette sous-partie, sur la figure de la charogne, poème XXIX de la section "Spleen et idéal" du recueil.

2. Le poète, cet alchimiste :
Le recueil des Fleurs du mal développe l’idée que le poète, comme un alchimiste, est capable de transformer ce qui est vil en objet précieux. Ici, vous pouviez prendre comme exemple le poème Le soleil issu de la section des Tableaux parisiens.

3. L’artiste, par son art, révèle au monde une beauté qui n’était pas visible :
Dans les Fleurs du mal, Baudelaire donne droit de cité à des individus qui sont d’habitude en marge de la société. Vous pouviez citer comme exemples les poèmes "À une mendiante rousse", issu de la section des "Tableaux parisiens".

II. Mais l’horrible n’est pas toujours métamorphosé en beauté
1. Quand le privilège devient une malédiction :
Des alchimies inversées sont aussi présentes dans le recueil : l’horrible ne devient beauté, au contraire : la beauté, par une transformation inverse, suscite la répulsion. L’exemple à citer ici pouvait être "Alchimie de la douleur", dans la section "Spleen et idéal".

2. Quand l’horrible demeure horrible :
Le poète, malgré son pouvoir d’alchimiste, ne peut pas toujours lutter contre le spleen, par exemple. Ainsi, le Temps est omniprésent dans le recueil des Fleurs du mal : cette figure provoque horreur et répulsion. Vous pouviez citer le poème L’ennemi, dixième poème de la section "Spleen et Idéal", comme exemple.

3. Quand la beauté n’est pas reconnue :
Les poètes sont (surtout au XIXe siècle) associés à l’idée de "poètes maudits" : ils ne sont pas reconnus par la société comme des artistes. Pour rappel, plusieurs poèmes de Baudelaire ont été censurés. Donc, même quand l’horrible est artistement exprimé, il ne devient pas beauté aux yeux d’autrui. Vous pouviez ainsi citer le célèbre poème "L’Albatros".

Dissertation C : la poésie d'Apollinaire est-elle une célébration de la modernité ?

Problématique : en quoi la modernité n’occupe-t-elle pas une place exclusive dans la poésie d’Apollinaire ?

I. Un témoin de la modernité
1. Un témoin de la modernité :
La poésie d’Apollinaire raconte et décrit son époque, comme en témoigne le poème Zone. Il est témoin du développement de la modernité. Ici, la poésie est vecteur d’un événement historique.

2. Une poésie qui invente des formules nouvelles :
On parle ici du calligramme. Cette écriture est le mariage du fond et de la forme en poésie. Apollinaire fut précurseur du du langage poétique ; il a d’ailleurs inventé le terme "surréalisme".

II. Cependant, la poésie d’Apollinaire est aussi une poésie lyrique
1. La poésie amoureuse : 
Les Poèmes à Lou, recueil posthume, narre la relation amoureuse du poète. C'est une poésie (presque) autobiographique.

2. Une poésie autobiographique où le poète, dans un registre lyrique, chante son d