1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bac 2021 : un candidat se trompe de ville, la SNCF, un taxi et les gendarmes se mobilisent
1 min de lecture

Bac 2021 : un candidat se trompe de ville, la SNCF, un taxi et les gendarmes se mobilisent

VU DANS LA PRESSE - Un lycéen descendu à Nancy au lieu de Reims va bénéficier d'une chaîne de solidarité pour effectuer le trajet jusqu'au centre d'examen.

Des lycées passant leur épreuve du baccalauréat le 17 juin 2021.
Des lycées passant leur épreuve du baccalauréat le 17 juin 2021.
Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

Voilà une épreuve du baccalauréat qui a débuté avec un gros moment de stress. Un jeune lycéen parisien devait passer un examen à Reims mardi 29 juin, mais concentré sur ses révisions dans le train, il oublié de s'arrêter dans la Marne pour descendre finalement à Nancy, à 190 km de son lieu de convocation

Aussitôt, le jeune homme explique sa situation aux agents de la SNCF qui, dans un élan de solidarité remarquable, décident de prendre en charge la course en taxi. Une trajet à 450 euros alors que la compagnie ferroviaire n'est en rien responsable, explique France Bleu Sud Lorraine

Une fois dans le véhicule, c'est le chauffeur qui décide de tout faire afin que le lycéen arrive à bon port à l'heure, quitte à prendre des risques. "J'ai pris la décision de passer par Bar-le-Duc, il y a une grande ligne droite à un moment, je savais que je courrais un risque énorme sur cette route limitée à 80/km/h", raconte à nos confrères Boudriss Ben Abba, le conducteur du véhicule. 

Les gendarmes, dernier maillon de la chaîne solidaire

"J'ai complètement oublié le code de la route, le danger que je courrais pour moi et pour les autres. Je voyais le gamin comme mon fils, c'est un sentiment familial qui primait", confie-t-il. Mais forcément, sur le chemin, des gendarmes remarquent cette voiture bien trop rapide et immobilisent le taxi. Tout aurait pu s'arrêter là, mais l'histoire sera belle jusqu'au bout. 

À lire aussi

En effet, les militaires prennent en charge le bachelier pour le reste du trajet, et après une attente sans doute interminable, Boudriss Ben Abba reçoit un coup de fil de soulagement. En effet, les gendarmes l'informent que le lycéen est arrivé à l'heure. Reste à savoir si l'examen sera finalement réussi. Résultat le 6 juillet. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/