1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Bac 2021 : meilleure note retenue en philo, entre l'épreuve et le contrôle continu

Bac 2021 : meilleure note retenue en philo, entre l'épreuve et le contrôle continu

Jean-Michel Blanquer a annoncé que pour le Bac de philosophie, dont l'épreuve en présentiel est maintenue, la meilleure note sera retenue entre celle de l'épreuve et le contrôle continu.

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer
Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer
Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste

C'est un pas en avant fait vers les lycéens, qui sont nombreux à réclamer que le baccalauréat se tienne à 100% sur la base du contrôle continu cette année. Ce mercredi 5 mai, Jean-Michel Blanquer a annoncé que pour le bac de philosophie, les élèves de Terminale pourront conserver la meilleure note entre celle de l'épreuve et celle du contrôle continu.

Le contrôle continu représente pour le moment 82 % de la note finale de l’examen. L'épreuve de philosophie du baccalauréat général est la seule épreuve maintenue en présentiel cette année pour les élèves de Terminale avec le Grand Oral. Pour tenir compte des conséquences de la crise sanitaire, "l'épreuve terminale de philosophie continue à être organisée et on maintiendra la meilleure des deux notes entre le contrôle terminal et le contrôle continu", a expliqué le ministre de l'Éducation nationale sur France 2. 

"Il y a beaucoup d'élèves qui ont des mauvaises notes en contrôle continu et certains ont besoin de l'épreuve pour se rattraper, c'est une chance", a-t-il assuré. Concernant le Grand Oral, celui-ci est maintenu, mais les élèves pourront "venir avec un message de leur professeur indiquant les domaines qui n’ont pas pu être étudiés à temps", explique Jean-Michel Blanquer. "Le jury n’interrogera pas sur ce qui n’a pas pu être fait", dit-il. 

Pour les élèves de Première, l'oral du bac de français est lui aussi maintenu en présentiel. L'élève aura le choix entre deux textes sélectionnés par le professeur, parmi les 14 présentés. 

Un pas en avant vers les lycéens

Depuis dimanche, Jean-Michel Blanquer ouvrait la voie à un aménagement des épreuves du baccalauréat, mais a toujours refusé le passage intégral au contrôle continu. Depuis le mois de novembre, pour enrayer les chaînes de contamination à la Covid-19 dans les établissements, les lycéens ne vont pas à l'école à temps-plein. Ils sont en demi-jauge, avec une alternance de classes en présentiel et distanciel.

À lire aussi

"Même si on a réussi pendant toute l'année à garder les écoles et les collèges et les lycées ouverts ou en partie ouverts, les choses n'ont pas été complètement normales, donc c'est normal d'aménager", a souligné mercredi le ministre qui dit chercher "une bienveillance vraiment réelle vis-à-vis des élèves, c'est-à-dire leur permettre de passer un baccalauréat qui a sa pleine valeur, et de leur permettre de s'entraîner à ce qui va les faire réussir plus tard".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/