5 min de lecture Baccalauréat

Bac 2019 : les corrigés de l'épreuve anticipée de français

Cet après-midi, les élèves de séries générales et technologiques ont planché sur l'épreuve écrite de français. Voici les corrigés.

Des lycéens passant les épreuves du bac (illustration)
Des lycéens passant les épreuves du bac (illustration) Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Durant quatre heures, de 14h à 18h, les lycéens des classes de première ont passé leur épreuve écrite du bac de français ce lundi 17 juin.Ils devront ensuite passer un oral de 20 minutes devant un jury

Trois types d'exercices étaient proposés : le commentaire, la dissertation ou l'écriture d'invention. Comme l'indique le ministère de l'Éducation nationale, l'écrit vise à évaluer "la maîtrise de la langue et de l'expression" ainsi que "l'aptitude à lire, à analyser et à interpréter des textes". 

Les élèves en section technologique ont travaillé sur le thème du "personnage de roman, du XVIIème siècle à nos jours", tandis que les lycéens inscrits en L se sont penchés sur le "texte théâtral et sa représentation du XVIIème siècle à nos jours". Enfin, pour les S et ES, le sujet portait sur "L'écriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours". 

À lire aussi
Un candidat passe la baccalauréat en juin 2019 Guinée
Bac 2019 : une candidate guinéenne accouche puis reprend l'examen

RTL et Digischool vous proposent les corrigés des différents sujets.

Corrigé pour les séries ES et S

Corrigé de la question sur corpus : 
Andrée Chedid, Yves Bonnefoy, Lamartine et Anna de Noailles : tels sont les poètes au programme de l’épreuve anticipée de français des Premières S et ES ce lundi 17 juin après-midi. A partir d’un corpus de textes : les strophes de 1 à 6 du poème “L’Isolement” (1820), issu du recueil Méditations poétiques d’Alphonse de Lamartine, le poème « La Vie profonde » tiré du recueil “Le Coeur innombrable (1901)” d’Anna de Noailles,  le poème “Destination : Arbre” d’Andrée Chédid, tiré du recueil “Tant de corps et tant d’âme” (1991), et enfin “La Pluie d’été” d’Yves de Bonnefoy (Les planches courbes, 2001), les élèves étaient invités à analyser les relations entretenues par les auteurs avec la Nature.

 
Les candidats de Premières S et ES devaient reconnaître, à travers les différents poèmes de ce corpus, le registre du lyrisme, et l’identification de la nature à un refuge mais également un lieu source de vitalité et de dynamisme.

Corrigé du commentaire, de l'écriture d'invention et de la dissertation : 
Ensuite, les candidats ont le choix entre le commentaire de texte, la dissertation et le sujet d’invention. Cette année, le texte à commenter était un poème d’Andrée Chédid. Concernant la dissertation, les bacheliers devaient répondre à la question suivante : « Pensez-vous que ce vers puisse définir l’attitude du poète face au monde ? » en mettant cette question en lien avec un vers de la poétesse Anna de Noailles, « Avec l’âme qui rêve, au bord du monde assise… ». Le sujet d’invention consistait à rédiger un texte poétique en vers ou en prose, qui devait prendre le contre-pied de l’affirmation de Lamartine : « Nulle part le bonheur de m’attend ».

Découvrez le sujet et la correction complète de l’épreuve de Français pour les ES et S grâce à digiSchool.

Corrigé pour la série L

Corrigé de la question sur corpus : 
Le sujet sur lequel les élèves de la série L devaient plancher cette année était le texte théâtral et sa représentation du XVIIème siècle à nos jours. Le corpus est composé de trois extraits de pièces de théâtre :

 
Molière, Le Bourgeois Gentilhomme, I, 2, 1670
Beaumarchais, Le Barbier de Séville, I, 6, 1775
Victor Hugo, Ruy Blas, II, 1, 1838
 
En première partie d’épreuve, les  candidats devaient montrer le rôle que jouent les chansons dans les pièces de théâtre de ce corpus. Le point commun de ces textes ? La mise en scène d’un ou plusieurs personnages qui chantent. Les chansons sont facilement identifiables au sein du texte : leur mise en forme dans le texte est particulière, et le début est systématiquement signalé par une didascalie. Dans Le Bourgeois Gentilhomme, la chanson permet de mettre en évidence, de façon comique, l’ignorance de monsieur Jourdain. Dans Le Barbier de Séville, la musique renforce le caractère romantique de la scène. Et dans Ruys Blas, la situation tragique vécue par la reine est mise en exergue par la chanson.

Corrigé du commentaire, de la dissertation et de l'écriture d'invention : 
En ce qui concerne les sujets d’écriture soumis aux élèves de 1ère L cette année, ils étaient au nombre de trois, au choix. Le premier était un commentaire de texte sur l’extrait du Barbier de Séville de Beaumarchais. Le second, une dissertation, avait pour but de faire réfléchir les candidats avec cette question : le sens d’une pièce de théâtre et le plaisir qu’elle nous procure reposent-ils uniquement sur les mots ? Enfin, le sujet d’invention consistait à écrire la scène au cours de laquelle monsieur Jourdain rend compte de sa leçon de musique, en conservant la tonalité et le caractère du texte de Molière.

 
N’hésitez pas à consulter le sujet et sa correction, disponibles sur digiSchool.

Corrigé pour les séries technologiques

Corrigé des questions sur corpus : 

Les élèves de 1ère technologique ont eu l’objet d’étude suivant : le personnage de roman, du XVIIème siècle à nos jours. Il reposait sur le corpus de textes suivant :
 
Gustave Flaubert, L’Éducation sentimentale, Partie I, Chapitre 5
Emile Zola, Le Ventre de Paris, chapitre 1, 1873
Louis Aragon, Aurélien, chapitre 8, 1944
 
Pour cette première partie de l’épreuve, les candidats devaient montrer les points communs de ces textes, bien sûr, mais aussi les sentiments que la ville suscite chez les personnages. Ces textes comprenaient en effet des similitudes, puisque leur action se déroule à Paris, et que ce sont tous des extraits de romans. La syntaxe de l’accumulation était aussi présente dans chacun d’eux.
 
Pour répondre à la seconde question, les bacheliers pouvaient indiquer les sentiments provoqués par la promenade dans les rues de Paris chez chacun des personnages du corpus. Ainsi, la Bérénice d’Aragon ressent de la solitude, de la fascination et de l’étourdissement. Le héros de Gustave Flaubert, bien au contraire, éprouve un sentiment qui touche au dégoût. L’élément central de ces trois textes est la taille de Paris, qui apparaît vivante et immense.

Corrigé du commentaire, de la dissertation et de l'écriture d'invention : 

Le commentaire de texte des  portait sur l’extrait d’Aurélien de Louis Aragon. La dissertation, quant à elle, reposait sur la question suivante : peut-on réellement connaître un personnage de fiction sans la présentation des lieux dans lesquels il évolue ? Enfin, le sujet d’invention consistait à écrire et décrire le voyage d’un personnage dans une ville d’aujourd’hui.
 
N’hésitez pas à télécharger le sujet et le corrigé de l’épreuve de français pour les séries technologiques via les liens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Baccalauréat Lycée Élèves
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797821275
Bac 2019 : les corrigés de l'épreuve anticipée de français
Bac 2019 : les corrigés de l'épreuve anticipée de français
Cet après-midi, les élèves de séries générales et technologiques ont planché sur l'épreuve écrite de français. Voici les corrigés.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/bac-2019-les-corriges-de-l-epreuve-anticipee-de-francais-7797821275
2019-06-17 18:13:17
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LNZcDgRHtYyT8BXyUFM8MA/330v220-2/online/image/2019/0311/7797183929_des-lyceens-passant-les-epreuves-du-bac-illustration.jpg