1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bac 2017 : pour ne pas rendre copie blanche, il écrit sur l'homophobie en Tchétchénie
1 min de lecture

Bac 2017 : pour ne pas rendre copie blanche, il écrit sur l'homophobie en Tchétchénie

Cet élève de terminal a préféré écrire sur un sujet qui lui tenait à cœur plutôt que de rendre copie blanche.

Une lycéenne en train de passer le baccalauréat (illustration).
Une lycéenne en train de passer le baccalauréat (illustration).
Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Lorsqu’il a découvert que les sujets de l’histoire, "Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne des lendemains de la Seconde Guerre mondiale à nos jours" et "La Chine et le monde depuis 1949", Faustin a préféré disserter sur un sujet qui lui tenait à cœur plutôt que de rendre copie blanche. En effet, ce lycéen en terminal L a choisi de dénoncer de la répression des homosexuels en Tchétchénie pendant cette épreuve du baccalauréat.

"Je pensais que ça allait être une épreuve majeure en géographie et mineure en histoire... ce qui aurait dû arriver si les sujets n'avaient pas fuité [une rumeur démentie depuis par le ministère de l'Éducation nationale]", explique-t-il au Huffington Post. Cet élève du lycée Douanier-Rousseau à Laval (Mayenne) a donc pris de faire un hors sujet assumé plutôt que sécher totalement.

J'ai décidé d'écrire dessus parce que c'était important pour moi

Faustin

Cet aspirant bachelier s’est toutefois démarqué, en choisissant de s’attaquer à un sujet d’actualité particulièrement sensible : "je craignais la copie blanche et je devais rester au moins une heure dans la salle, donc je me suis dit 'autant mettre ce temps à profit'. Puis j'ai pensé au contexte du monde actuel, à la Tchétchénie, et j'ai décidé d'écrire dessus parce que c'était important pour moi”.

Après l’épreuve, le jeune homme a expliqué son geste en partageant des photos de ses feuilles de brouillon sur Twitter. Son message a été partagé plus de 5.000 fois sur Twitter, alors que de nombreux internautes ont été émus par son geste.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/