1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vacances, applis, mode... Trop de besoins considérés comme élémentaires ?
1 min de lecture

Vacances, applis, mode... Trop de besoins considérés comme élémentaires ?

L'économiste Pascal de Lima estime que l'euro ne doit pas être considéré comme le premier responsable de l'augmentation des prix. En cause selon lui, un élargissement des besoins dits "de base".

Le rayon d'un supermarché à Lyon, le 28 octobre 2016 (illustration)
Le rayon d'un supermarché à Lyon, le 28 octobre 2016 (illustration)
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Augmentation des prix : trop de besoins considérés comme élémentaires ?
00:05:10
micro generique
La rédaction de RTL

L'euro n'est pas seul responsable dans l'augmentation des prix, mais également les nouveaux modes de consommation. "Depuis une quinzaine d'années, la part du revenu disponible brut, la part incompressible, celle dont les gens ont l'impression de devoir payer sans pouvoir avoir de marge de manœuvre, c'est cette part-là qui a augmenté", explique Pascal de Lima, économiste et enseignant à Sciences Po.

"Avec les effets de mode, avec les vacances, avec les iPhone, les applications payantes, les assurances, finalement, cette part incompressible, ce n'est plus uniquement que le loyer et les dépenses alimentaires, c'est aussi autre chose qui fait que les gens ont l'impression que les prix ont augmenté. C'est parce qu'on intègre de plus en plus de besoins qui sont considérés aujourd'hui 'de base'", estime Pascal de Lima. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/