1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentats à Paris : "Grâce au soutien de tous, je suis debout", déclare l'époux d'une victime
2 min de lecture

Attentats à Paris : "Grâce au soutien de tous, je suis debout", déclare l'époux d'une victime

REPLAY - Antoine Leiris est l'auteur du texte "Vous n'aurez pas ma haine" qui a bouleversé par son émotion. Vendredi, il se rendra à la cérémonie en hommage aux victimes des attentats.

Attentats à Paris : les hommages se multiplient dans la capitale
Attentats à Paris : les hommages se multiplient dans la capitale
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Attentats à Paris : "Grâce au soutien de tous, je suis debout", déclare l'époux d'une victime
00:09:05
Capucine Trollion
Capucine Trollion

"Vous n'aurez pas ma haine". C'est la réponse d'Antoine Leiris aux terroristes, après les attentats du 13 novembre dans lesquelles il a perdu son épouse Hélène. Un texte poignant publié sur le Facebook du journaliste, qui a ému de nombreux internautes. Près de deux semaines après les attentats du 13 novembre, Antoine Leiris se rendra à la cérémonie en hommage aux 130 victimes, qui se tiendra aux Invalides. 

L'hommage aux Invalides se tiendra le vendredi 27 novembre. Si plusieurs proches de victimes ont décidé de boycotter la cérémonie, Antoine Leiris s'y rendra, car elle a un sens très profond pour lui. Après les attentats de Charlie Hebdo, il avait participé à la marche dans Paris en compagnie de sa femme et leur fils. "Maintenant que je suis de l'autre côté de la barrière, je comprends que cette présence du peuple français du côté des victimes me touche profondément", souligne Antoine Leiris.

Une cérémonie inédite

Pour Jean Garrigues, historien, cette cérémonie sera inédite en France, car il y a eu déjà eu des hommages nationaux en France mais pour les militaires. "Là on a quelque chose qui frappe au cœur d'une communauté. Et cette communauté il est bon qu'elle se rappelle", explique l'historien. Ce n'est pas un hommage pour des personnes qui se battent, mais avec les attentats du 13 novembre, "Je pense qu'aujourd'hui et surtout demain, aller au spectacle, sortir, vivre, profiter de la culture, cela va être un combat", poursuite Antoine Leiris. 

“Vous n’aurez pas ma haine” Vendredi soir vous avez volé la vie d’un être d’exception, l’amour de ma vie, la mère de...

Posted by Antoine Leiris on Monday, November 16, 2015

Les Invalides sont d'ailleurs un lieu associé à la guerre, comme le rappelle Jean Garrigues. C'est un lieu fort mais Antoine Leiris aurait "préféré un lieu un peu plus lié à l'histoire du peuple français et de sa résistance de tout temps à l'oppression".
"Grâce au soutien de tous je suis debout. Mon temps d'homme est avec mon fils. Vous ne pouvez pas savoir à quel point les lettres que j'ai reçues m'ont touché. J'ai partagé un peu de ma peine aux centaines de personnes qui m'ont écrit. Demain sera peut-être différent, mais j'essayerai de me reporter à ce texte-là pour tenir", conclut le jeune père de famille.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/