1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentats à Paris : dons du sang, où en sont les besoins ?
2 min de lecture

Attentats à Paris : dons du sang, où en sont les besoins ?

Après la mobilisation du week-end, l'Établissement français du sang a expliqué que les besoins ont été satisfaits. Les dons sont toujours demandés ce lundi 16 novembre pour approvisionner les futurs stocks.

Une personne en train de donner son sang (illustration)
Une personne en train de donner son sang (illustration)
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Après les attentats terroristes qui ont frappé Paris et Saint-Denis, un appel à la générosité nationale a été lancé pour le don du sang. Les centres de collecte d'Île-de-France ont rapidement été pris d'assaut par les donneurs. Si bien que dès samedi, l'Établissement Français du Sang a fait savoir que la totalité des centres d'Île-de-France étaient débordés par l'affluence.  L'EFS a salué les 9.000 donneurs qui se sont présentés sur les lieux de collecte ce jour-là. 

>> Suivez les événements en direct après les attentats à Paris 
Lundi 16 novembre à 14h, un communiqué de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris a salué la mobilisation générale en expliquant que 300 personnes ont été prises en charge dans les hôpitaux suivants : l’hôpital Saint-Louis, l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, l’hôpital Européen Georges Pompidou, l’hôpital Henri-Mondor, l’hôpital Lariboisière, l’hôpital Saint-Antoine et l’hôpital Beaujon. Parmi ces 300 personnes, 80 sont en situation d'urgence absolue et 177 sont en situation d'urgence relative. 53 personnes sont sorties des hôpitaux.

Les donneurs "O négatif" en priorité

48 heures après les attaques terroristes qui ont fait 129 morts et 352 blessés, les besoins sont réels mais l'EFS rappelle qu'il est important de donner son sang sur le long terme. Le sang est un élément périssable d'où l'importance de faire des dons régulièrement. L'établissement a ainsi exprimé auprès du Monde un besoin de plaquettes, dont la durée de vie est de cinq jours. Lundi après-midi, l'Établissement Français du sang a expliqué que les besoins urgents ont été satisfaits. Il faut à présenter anticiper les niveaux de stocks pour répondre aux futurs besoins. Ainsi, les donneurs sont invités à ce rendre dès le 16 novembre dans les lieux de collectes partout en France.

L'hôpital Percy à Clamart a lancé un appel aux donneurs de sang de rhésus O (ou "O négatif"). Contacté par Le Monde, l'hôpital militaire préconise de ne pas se rendre sur place directement mais d'appeler afin de fixer un rendez-vous pour la semaine. Pour cela, appelez le 01.41.46.72.70.

Qui peut donner son sang ?

À lire aussi

Le site dondusang.paris rappelle les conditions afin de donner son sang. Être âgé(e) de 18 à 70 ans, peser au moins 50 kg, être muni(e) d’une pièce d’identité avec photo, être reconnu(e) apte au don après l’entretien médical, avoir un taux d’hémoglobine suffisant (un dosage pourra être effectué). Il est recommandé de ne pas venir à jeun et de bien s’hydrater avant et après votre don.

Les lieux de collecte proche de chez soi sont recensés sur le site dondusang.net alors que les hashtags #DonDuSang et #JeDonnePourParis, relaient les centres ouverts dans la capitale et ailleurs. Au total, 10.000 dons sont nécessaires chaque jour et tous les groupes sanguins sont recherchés

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/