1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentats à Bruxelles : Mohamed Abrini, l'ami d'enfance de Salah Abdeslam, activement recherché
2 min de lecture

Attentats à Bruxelles : Mohamed Abrini, l'ami d'enfance de Salah Abdeslam, activement recherché

REPLAY - Le réseau qui a commis les attentats de Paris et de Bruxelles est en voie d'être anéanti, a estimé François Hollande.

Attentats à Bruxelles : la police belge se tient près de la station de métro Maelbeek le 22 mars 2016 après une explosion.
Attentats à Bruxelles : la police belge se tient près de la station de métro Maelbeek le 22 mars 2016 après une explosion.
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Attentats à Bruxelles trois hommes interpellés dans l'agglomération de la capitale belge
02:06
Olivier Bost & Guillaume Chieze & Ludovic Galtier

Quatre jours après les attentats de Bruxelles, les polices belges et françaises ont mis à jour l'existence d'une cellule commune terroriste entre les deux pays. Le 24 mars, les autorités françaises ont interpellé Reda Kriket, soupçonné d'être prêt à passer à l'action et condamné à 10 ans de prison en juillet 2015 à Bruxelles dans un procès de filière jihadiste en Syrie. 

Vendredi 25 mars, trois suspects ont été arrêtées dans les communes bruxelloises de Schaerbeek, Saint-Gilles et Forest. Des actions concertées censées supposées mettre hors état de nuire les éléments les plus dangereux de cette mouvance. Un succès qui n'a rien de définitif, selon les mots de François Hollande. "Nous avons eu des résultats pour retrouver les terroristes. Aussi bien à Bruxelles qu'à Paris, il y a eu un certain nombre d'arrestations. Nous savons qu'il y a d'autres réseaux. Même si celui qui a commis les attentats de Paris et Bruxelles est en voie d'être anéanti, il y a toujours une menace qui pèse."

Au moins trois hommes sont encore dans la nature

Il s'agit, en effet, d'une véritable nébuleuse. À ce stade, il reste au moins trois hommes dans la nature : deux qui ont participé aux attentats de Bruxelles du 22 mars qui ont coûté la vie à 31 personnes dont un Français et blessé 300 autres, mais aussi Mohamed Abrini, l'ami d'enfance de Salah Abdeslam, qui est très activement recherché. Certes, François Hollande a de quoi être optimiste. Il y a eu de nombreuses arrestations ces derniers jours. Des projets d'attentats ont été déjoués : la perquisition à Argenteuil (Val d'Oise) dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 mars, l'a encore démontré. Najim Laachraoui et Mohamed Belkaïd, deux coordinateurs de la cellule jihadiste franco-belge sont morts.

90 hommes prêts à passer à l'acte ?

Toutefois, personne ne peut dire quelle est l'ampleur de la cellule des attentats de Paris et de Bruxelles. Abdelhamid Abaaoud, un des superviseurs des jihadistes, parlait de 90 hommes prêts à passer à l'acte. On en est encore loin aujourd'hui. Même si la filière francophone venait à être éliminée, la menace est toujours présente. D'autres réseaux moins structurés que celui-ci pourraient donc se constituer.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/