1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. EN IMAGES - Assaut à Saint-Denis : les photos de l'intérieur de l'appartement
1 min de lecture

EN IMAGES - Assaut à Saint-Denis : les photos de l'intérieur de l'appartement

Un média britannique a publié des photos de l'appartement où s'est déroulé l'assaut des forces de l'ordre contre les terroristes retranchés à Saint-Denis, mercredi 18 novembre.

  • L'appartement dans lequel s'est déroulé l'assaut à Saint-Denis a été presque entièrement détruit par la violences des échanges entre forces de l'ordre et terroristes.
    L'appartement dans lequel s'est déroulé l'assaut à Saint-Denis a été presque entièrement détruit par la violences des échanges entre forces de l'ordre et terroristes.
    Crédits : ITV NEWS / AFP
  • Les cloisons de l'appartement ont été en partie abattues lors de l'assaut.
    Les cloisons de l'appartement ont été en partie abattues lors de l'assaut.
    Crédits : ITV NEWS / AFP
  • Les destructions dans l'appartement sont massives.
    Les destructions dans l'appartement sont massives.
    Crédits : ITV NEWS / AFP
  • Une partie des murs de la façade de l'immeuble rue du Corbillon ont été anéantis.
    Une partie des murs de la façade de l'immeuble rue du Corbillon ont été anéantis.
    Crédits : ITV NEWS / AFP
  • Les murs restant témoignent du nombre d'impacts de balles.
    Les murs restant témoignent du nombre d'impacts de balles.
    Crédits : ITV NEWS / AFP
  • 5.000 munitions ont été utilisées lors de l'assaut par les policiers.
    5.000 munitions ont été utilisées lors de l'assaut par les policiers.
    Crédits : ITV NEWS / AFP
  • 110 policiers ont été mobilisés pour arrêter les terroristes retranchés dans l'appartement.
    110 policiers ont été mobilisés pour arrêter les terroristes retranchés dans l'appartement.
    Crédits : ITV NEWS / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Je m'abonne à la newsletter « Infos »

Pas moins de 5.000 munitions ont été tirées dans la nuit de mardi à mercredi 18 novembre à Saint-Denis. Lors de l'assaut dans la ville du nord de l'Île-de-France, huit personnes ont été interpellées - dont sept relâchées - et trois terroristes présumés ont trouvé la mort. Le directeur du RAID, Jean-Michel Fauvergue, évoque "l'opération la plus violente de sa carrière". Et les images sont là pour en attester. Celles de