1 min de lecture Enquête

Appel à témoins près d'Agen après le meurtre d'un couple

Les gendarmes recherchent un homme, "susceptible d'être dangereux et armé", dans le cadre de l'enquête sur le double meurtre mercredi près d'Agen.

La gendarmerie recommande de ne pas intervenir, l'homme pouvant être "dangereux et armé".
La gendarmerie recommande de ne pas intervenir, l'homme pouvant être "dangereux et armé". Crédit : Gendarmerie nationale / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'homme est "susceptible d'être dangereux et armé". La gendarmerie a lancé jeudi 3 décembre un avis de recherche après le meurtre d'un couple, mercredi, à Foulayronnes, près d'Agen.

"La gendarmerie recherche : un individu susceptible d'être dangereux et armé pouvant circuler dans un véhicule utilitaire blanc immatriculé : AD - 638 - XY", a écrit la gendarmerie nationale sur son compte Twitter, un message accompagné de la photo du suspect.

Le suspect est décrit comme un homme mesurant "1,70 m", à la corpulence "assez forte", aux yeux "clairs", aux cheveux "gris", au "crâne dégarni" et "pouvant porter un bonnet". Si une personne repère cet homme, la gendarmerie recommande de ne pas intervenir et de la contacter au 05 53 69 31 07.

Un ex-employé d'une des victimes

Le couple a été tué par balles mercredi vers 8H30, en présence de ses deux enfants, âgés de 5 et 10 ans, qui sont physiquement indemnes et ont été placés sous protection. Les gendarmes ont découvert les corps des parents, tous deux âgés de 42 ans, gisant sur le sol, devant le garage de la maison.

À lire aussi
Emiliano Sala, 28 ans, attaquant italo-argentin du FC Nantes, décédé le 21 janvier dans un accident d'avion alors qu'il rejoignait Cardiff où il venait d'être transféré. enquête
Emiliano Sala : un an après sa mort, de nombreuses zones d'ombre persistent

Mercredi soir, une source proche de l'enquête avait indiqué que les enquêteurs soupçonnaient un ex-employé en conflit avec le père de famille, responsable d'une grosse entreprise de BTP à Agen. Il lui aurait dit : "De toute façon, toi, je vais te fumer". La victime avait d'ailleurs porté plainte car elle se sentait menacée.

Le domicile du suspect a été perquisitionné, et son véhicule a été découvert mercredi en fin d'après-midi près des lieux du crime.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Homicide Lot-et-Garonne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants