1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Face à la précarité étudiante, la FAGE tire la sonnette d'alarme
2 min de lecture

Face à la précarité étudiante, la FAGE tire la sonnette d'alarme

Notamment face à la baisse du montant des APL, le syndicat étudiant a décidé de se mobiliser alors que 20% des 18/24 ans vivent sous le seuil de pauvreté.

Des étudiants à l'entrée de l'Université Jean Moulin, à Lyon
Des étudiants à l'entrée de l'Université Jean Moulin, à Lyon
Jimmy Losfeld, président de la FAGE : "Apportons de la justice sociale aux 2,6 millions d'étudiants"
00:00:51
Claire Gaveau
Claire Gaveau

L'annonce avait fait le plus grand bruit. En plein mois de juillet, le gouvernement a annoncé la baisse des aides personnalisées au logement (APL) de cinq euros pour tous les bénéficiaires. Une mesure qui doit entrer en vigueur dès le 1er octobre 2017. Si 6,5 millions de ménages français en bénéficient, de nombreux étudiants comptent sur ces APL chaque mois.

Un effort jugé minime par certains députés La République en Marche, mais dénoncé par de nombreux politiques de tous bords alors que cela représenterait une économie mensuelle de 32,5 millions d'euros. Face à cela, la FAGE, Fédération des Associations Générales Étudiantes, pousse un véritable coup de gueule et dénonce la précarité étudiante qui sévit en France.

Dans un communiqué publié ce mercredi 16 août, elle annonce notamment que 20% des 18-24 ans vivent sous le seuil de pauvreté et que plus de 50% des étudiants sont obligés de cumuler études et emploi pour joindre les deux bouts. "Chaque année, nous sommes victimes des coûts de rabot de telle ou telle aide sociale au nom de la réduction des dépenses publiques. Chaque année, la jeunesse trinque et se voit utilisée comme une variable d’ajustement du budget de l’état, ne nous laissant que des bouts de chandelles", dénonce le premier syndicat étudiant.

Il est temps que les décideurs de notre pays se reconnectent un peu avec la réalité et renouent avec la jeunesse.

La Fage

Une manière pour lui d'interpeller le gouvernement et la classe politique en général alors qu'en septembre 2016, un étudiant a déboursé en moyenne 2.359,85 euros, dont 1.125,87 euros de frais de vie courante et 1.233,98 euros de frais spécifiques à la rentrée : "Il est temps que les décideurs de notre pays se reconnectent un peu avec la réalité, renouent avec la jeunesse et agissent concrètement et rapidement pour lui permettre de vivre et d’étudier dignement".

Le logement, un gouffre dans le budget

À écouter aussi

Pour illustrer ces propos, la Fédération détaille de nombreux chiffres au sujet de l'alimentation, de la santé ou encore du logement. Ce dernier représente en moyenne 50% du budget total des étudiants, voire 60% pour ceux habitant en Île-de-France.

C'est pourquoi, face à la diminution de 60 euros par an du montant des APL, le syndicat souhaite interpeller le gouvernement à l'heure où le marché locatif est en constante inflation et où les jeunes "pâtissent de discriminations basées sur une représentation biaisée de l'étudiant, qui serait synonyme de fêtard, mauvais payeur et peu soigneux de son environnement".

Mais la précarité des étudiants dépasse le seul cadre du logement. Ainsi 32% des étudiants déclarent avoir déjà renoncé à des soins, 18% assurent ne pas avoir de mutuelle. Des données aux lourdes conséquences. Surtout quand l'on sait que le budget course est souvent rogné par les jeunes. 65% des étudiants annoncent régulièrement sauter un repas et un tiers d'entre eux ne peut concevoir des repas équilibrés faute de ressources financières suffisantes. 

Des galères en milieu étudiant by RTLfr on Scribd

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/