1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Allocations familiales : ce que les familles vont recevoir à partir d'août
2 min de lecture

Allocations familiales : ce que les familles vont recevoir à partir d'août

ÉCLAIRAGE - Ce mercredi 5 août est mise en application la modulation des allocations familiales. Plus de 500.000 ménages vont recevoir un nouveau versement.

La façade d'une caisse d'allocations familiales
La façade d'une caisse d'allocations familiales
Crédit : AFP/PHILIPPE HUGUEN
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

La nouvelle version des allocations familiales va être versée sur les comptes d'environ 5 millions de ménages. Mais tous ne vont pas recevoir la somme habituelle. Après l'entrée en vigueur de la modulation des aides perçues par les familles le 1er juillet dernier, les Français concernés vont percevoir les conséquences de la réforme ce mercredi, l'allocation étant versée vers le 5 du mois.
Les allocations sont revues à la baisse en fonction des revenus des parents, c'est la grande différence avec le précédent modèle. Le montant ne dépend plus uniquement du nombre d'enfants par foyer. Les prestations seront divisées par deux pour les familles dont le revenu net est supérieur à 6.000 euros, et par quatre au-delà de 8.000 euros. 

À chaque enfant, le seuil augmente de 500 euros

Selon l'outil de simulation mis en ligne par la CAF, pour un salaire d'environ 4.250 euros (deux fois le salaire net moyen en France en 2012) et deux enfants à charge en métropole, l'allocation s'élève à 129 euros par mois, tandis que pour trois enfants, elle atteint 295 euros par mois. En revanche avec un salaire supérieur à 6.000 euros et deux enfants, l'allocation diminue pour arriver à 64,70 euros par mois, 147,50 euros pour trois enfants. 

Enfin, les ménages qui ont un revenu supérieur à 8.000 euros, recevront 32 euros avec deux enfants, et 74 euros avec trois enfants. Ces seuils augmenteront de 500 euros par enfant supplémentaire. Ainsi, un foyer avec 3 enfants touchera 295 euros dans le cas où ses revenus nets sont inférieurs à 6.500 euros. Au-delà, le montant sera de 147,50 euros. Si la barre des 8.500 euros est franchie, l'allocation sera de 74 euros.

Une famille sur dix touchée par les nouvelles mesures

Toutes ces sommes sont calculées en fonction des revenus perçus en 2013. En tout, ce sont environ 505.000 familles sur les 5 millions d'allocataires qui sont concernées par ces nouveaux modes de calculs, soit une famille sur dix. Certaines verront même leurs prestations diminuées de 75%, soit un trou de 127 euros dans le montant final, et cela pour plus d'un foyer sur deux.

À écouter aussi

Il existe aussi un système de modulation pour les revenus qui arrivent juste au-dessus du plafond. Ainsi, l'aide perçue pourra être modifiée en fonction de la hauteur du revenu, une sorte de lissage de l'effet de seuil. Une modulation est également ajoutée par rapport à l'âge de l'enfant. Pour les adolescents qui atteignent 14 ans, la famille va perdre, environ, 51 euros sur ses allocations.

Une économie de 865 millions pour l'État

Du côté de l'État, les économies s'élèveront à 865 millions d'euros selon les calculs. Un chiffre supérieur aux espérances du gouvernement qui tablait sur 800 millions d'euros. 

Dans le détail, les allocations divisées par quatre permettront d'engendrer 500 millions d'euros d'économies, et 95 millions concernant les majorations pour âge. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/