2 min de lecture Environnement

Agriculture : des chevaux pour remplacer le glyphosate

L'un des halls les plus visités du salon de l'agriculture est celui des chevaux. Ceux-ci sont de plus en plus utilisés par les agriculteurs car ils permettent de remplacer certains produits chimiques.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Des chevaux pour remplacer le glyphosate Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Marie Gingault

Le percheron, le boulonnais, ou encore le trait du Nord, ce sont ces gros chevaux avec leurs gros sabots, qu'on voit de plus en plus, surtout dans les vignobles. Et si on les voit de plus en plus fréquemment, c'est parce qu'ils ont un intérêt écologique.

Quand on parle d'interdire le glyphosate, les agriculteurs répondent qu'à la place ils vont devoir désherber à la machine et donc sortir le tracteur. Seulement voilà, c'est très difficile dans les terrains en pentes, et dans certains vignobles biscornus, c'est même impossible. Donc des signerons ont décidé d'utiliser le cheval.

Le cheval ne désherbera pas. Sa mission est de tirer une griffe, un engin qui travaille le sol. Ce n'est pas du labour, cela permet de semer des cultures entre les vignes, du pois, du seigle, qui, souvent, prennent la place des mauvaises herbes. Avec leurs racines, ils aèrent le sol et l'enrichissent, ce sont des engrais naturel, donc pas besoin de glyphosate.

Le cheval peut aussi être utilisé sur les grandes cultures, comme les céréales, pour éviter certains produits chimiques le long des zones où habitent des riverains. Les fameuses bandes de terrain où certains maires veulent interdire justement les pesticides. Le cheval, peut s'avérer être une réelle solution face au glyphosate. 

Développer les races

À lire aussi
Une rue près de la tour Eiffel à Paris, au douzième jour de confinement visant à freiner la propagation du Covid-19 en France. environnement
Coronavirus et confinement : "Une trêve passagère pour le climat," dit un médecin

L'âne, quant à lui, peut être vraiment utile pour le maraîchage, les salades, ou encore les légumes, qui demandent un peu plus de précision. Sachant que les gros sabots de cheval peuvent faire jusqu'à 20 cm de diamètre, il est plus judicieux d'utiliser les petits pieds des ânes.

Utiliser les chevaux et les ânes permet de maintenir les races. Pour ce qui est du soutient de l'élevage, c'est surtout la viande. En effet, les chevaux de trait sont aussi élevés pour leur viande et exportés, surtout vers le Japon. Cependant, leur nouvelle missions dans les exploitations agricoles contribuent à développer les races et d'ailleurs deux écoles sont nées en France pour former les futurs propriétaires de chevaux. L'école du cheval vigneron à Bordeaux et celle de l'âne maraîcher à Villeneuve sur Lot. Pour ceux qui se rendent au salon, vous pouvez admirer les chevaux au hall 6.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Agriculture Salon de l'agriculture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants